Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Mauvaise intention ou maladresse? Un marathonien français renverse les bouteilles d’eau de ses adversaires – vidéo

© Photo Pixabay / maxmannMarathon, image d'illustration
Marathon, image d'illustration - Sputnik France, 1920, 09.08.2021
S'abonner
Lors du marathon aux JO de Tokyo, le coureur français Morhad Amdouni a fait parler de lui en renversant une rangée de bouteilles d’eau à un point de ravitaillement, juste devant ses adversaires. Il plaide la maladresse, affirmant que les bouteilles étaient «glissantes».
Lors du marathon masculin, l’une des dernières épreuves des Jeux olympiques de Tokyo, le Français Morhad Amdouni a fait beaucoup parler de lui. Loin d’une performance marquante, 17e et presque six minutes derrière le vainqueur kenyan Eliud Kipchoge, il a fait tomber une ligne entière de bouteilles d’eau à un point de ravitaillement avant de s’emparer de la dernière.
L’extrait a notamment été partagé par le champion olympique australien Ben St Lawrence, lequel se garde d’exprimer toute opinion. Le journal L’Équipe évoque un «passage maladroit», tandis que Le Figaro parle d’un «mauvais geste» qui «prive volontairement les concurrents». L’extrait a en tout cas été repris par de nombreux journaux sportifs et internationaux ce dimanche.
L’incident s’est déroulé à hauteur des 28 kilomètres. À noter que les autres coureurs avant et après lui se sont correctement emparé de leur bouteille. Quelques minutes plus tard, l’athlète a craqué et abandonné le peloton de tête. La Fédération française d’athlétisme n’a pour l’heure pas commenté ce geste.

Son explication

Peu de temps après la course, encore essoufflé, Morhad Amdouni a commenté sa performance pendant quatre minutes, diffusant l’extrait sur son compte Instagram. Il y parle à peine de l’incident, évoquant d’abord une perte de lucidité liée à un problème à l’ischiojambier qu’il a ressenti dès le dixième kilomètre. «Je voudrais m’excuser auprès des athlètes, à un moment j’essaye de tenir une bouteille d’eau et j’en ai fait tomber, ce n’était pas évident», lance-t-il brièvement avant de passer à autre chose.
Plus tard, cette fois sur Facebook, le marathonien dénonce des «polémiques stériles» et apporte une explication plus détaillée. «Pour garantir une fraîcheur aux bouteilles, celles-ci sont trempées dans l'eau. Ce qui les rend glissantes. Pour autant, il apparaît clairement que je tente d'en prendre une dès le début de la rangée mais celles-ci glissent à peine nous les effleurons», se justifie-t-il.

Soupçons de dopage

Morhad Amdouni est devenu champion de France du 5.000 mètres en 2016. Il a ensuite remporté les championnats d’Europe d’athlétisme sur 10.000 mètres en 2018 à Berlin, lorsqu’il avait 30 ans. Un an plus tard, la chaîne allemande ARD a diffusé une enquête journalistique l’accusant de s’être procuré des produits dopants. La polémique avait provoqué le départ de son agent et de son entraîneur. Faute de preuves concrètes, il n’a pas été inquiété depuis.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала