Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le géant pétrolier saoudien Aramco voit ses bénéfices augmenter de près de 300%

© REUTERS / Hamad I MohammedSaudi Aramco
Saudi Aramco - Sputnik France, 1920, 10.08.2021
S'abonner
Les bénéfices du géant pétrolier saoudien Aramco se sont envolés de près de 300% au deuxième trimestre 2021 sur fond de reprise économique suite à l’assouplissement des restrictions sanitaires, selon la BBC.
Les bénéfices du premier exportateur mondial de pétrole brut Saudi Aramco, en chute de 44,4% en 2020, ont bondi de près de 300% à 25,5 milliards de dollars (21,75 milliards d’euros), stimulés par une hausse des prix alors que la demande se redresse, rapporte la BBC.

Des résultats reflétant un rebond de la demande mondiale

La société a expliqué ce résultat par l'assouplissement des restrictions liées au Covid-19, les vaccinations, les mesures de relance et la reprise de l'activité économique.
«Nos résultats du deuxième trimestre reflètent un fort rebond de la demande mondiale d'énergie et nous nous dirigeons vers le second semestre 2021 plus résilients et plus flexibles, alors que la reprise mondiale s'accélère», a déclaré le PDG d’Aramco Amin Nasser dans un communiqué.

Impact de l’entreprise sur l’écologie

Cependant, cette augmentation des bénéfices n'a pas été bien accueillie par les militants opposés au changement climatique, qui ont décrit Aramco comme la plus grande entreprise émettrice de gaz à effet de serre au monde, détaille la BBC.
Selon certaines estimations, la compagnie est responsable de plus de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre depuis 1965.
Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a publié un rapport très alarmant indiquant que le réchauffement planétaire risque d’excéder 1,5°C au cours des prochaines décennies et qu’«à moins de réductions immédiates, rapides et massives des émissions de gaz à effet de serre, la limitation du réchauffement aux alentours de 1,5°C, ou même à 2°C, sera hors de portée».

Optimisme après deux années difficiles

Le PDG d'Aramco a donné une évaluation optimiste pour le reste de 2021après deux années difficiles.
En 2020, ses bénéfices nets avaient chuté de 44,4% à cause de la baisse des prix du pétrole brut accentuée par la pandémie de coronavirus et son impact sur la demande mondiale.
En septembre 2019, une attaque de drones des Houthis yéménites avait visé deux installations stratégiques de la compagnie contraignant la compagnie à imposer une interruption partielle de 5,7 millions de barils par jour, soit près de la moitié de la production saoudienne ou 5% du commerce quotidien mondial de pétrole.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала