Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Vaccinés au Spoutnik V à Saint-Marin, les touristes emportent des ampoules vides en souvenir

© Sputnik . Vitali Timkiv / Aller dans la banque de photosVaccin Spoutnik V (GamCovidVac)
Vaccin Spoutnik V (GamCovidVac) - Sputnik France, 1920, 11.08.2021
S'abonner
De nombreux étrangers se rendent à Saint-Marin depuis les quatre coins du monde pour se faire vacciner contre le Covid-19 avec le Spoutnik V et certains de ces «touristes vaccinaux» gardent les ampoules vides du vaccin russe en souvenir, selon un représentant de l’Institut de la sécurité sociale (ISS) du territoire.
Les touristes étrangers, qui se rendent à Saint-Marin pour se faire inoculer le Spoutnik V veulent être certains qu’ils ont été immunisés avec ce vaccin russe et emportent souvent les ampoules vides en souvenir, a annoncé à Sputnik un représentant de l’Institut de la sécurité sociale (ISS) de la petite république.
«J’ai l’impression qu’ils étaient contents d’avoir ce vaccin en particulier. Certains d’entre eux ont même voulu s’assurer [qu’il s’agissait du Spoutnik V, ndlr] et ont demandé de leur montrer l’ampoule au moment de l’injection. D’aucuns ont souhaité l’emporter en souvenir», a raconté l’interlocuteur de Sputnik.
Selon lui, 99% des quelque 5.000 personnes ayant reçu le vaccin russe ont développé des anticorps contre le Covid-19. Ce sont les résultats d’analyses menées 21 jours après l’injection de la seconde dose par des spécialistes de Saint-Marin, en collaboration avec l'Institut national des maladies infectieuses Lazzaro Spallanzani de Rome. Cette étude durera un an.

Tourisme vaccinal à Saint-Marin

Depuis début mai, Saint-Marin accueille les étrangers souhaitant recevoir le vaccin Spoutnik V pour se protéger contre le Covid-19.
Ces personnes doivent réserver une chambre dans un hôtel local pour deux périodes de trois jours, suffisantes pour surveiller la vaccination, avec un intervalle de 21 à 28 jours. Les deux injections coûtent 50 euros.
«Au total, nous avons fait plus de 1.700 injections et 840 personnes ont déjà été complètement vaccinées. D’autres reviendront ces prochains jours pour recevoir la seconde dose», a indiqué le représentant de l’ISS.
La plupart des touristes en quête du vaccin russe viennent d’Europe, principalement d’Allemagne, précise le responsable. Le Saint-Marin a également accueilli des personnes des États-Unis, du Canada, de Nouvelle-Zélande, de certains pays d’Amérique du Sud, ainsi que d’Afrique du Sud, du Japon, de Chine et de Mongolie.
«Nous ne nous attendions pas à ce qu’ils soient si nombreux, c’était une bonne surprise», a noté le responsable.

Campagne de vaccination réussie à Saint-Marin

Saint-Marin a passé une commande du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V sans attendre la décision de l’Agence européenne du médicament. Comme ce micro-État d'un peu plus de 30.000 habitants ne fait pas partie de l’Union européenne, un petit comité scientifique a suffi à autoriser le vaccin sur son territoire.
Les autorités de Saint-Marin ont lancé la campagne de vaccination contre le Covid-19 en février en utilisant un premier lot du vaccin russe, arrivé le même mois, ainsi que la préparation de Pfizer/BioNTech. Près de 85% des personnes vaccinées ont reçu le Spoutnik V. Fin mai, la république située à quelques kilomètres de Rimini, avait déjà vacciné 70% de sa population.

Zéro contamination

L’État a ainsi réussi à diminuer le nombre d’infections par le coronavirus de 250 cas par semaine début avril à zéro contamination en mai. Le 4 juillet, les autorités du pays ont annoncé qu’il n’y avait plus aucun cas actif de Covid-19 sur leur territoire.
Début juillet, l’Institut des maladies infectieuses Lazzaro Spallanzani de Rome, qui étudie les résultats d’utilisation du Spoutnik V à Saint-Marin, a déclaré que le vaccin russe s’était montré très efficace conformément aux résultats de la phase 3 des essais cliniques.

Les certificats de vaccination saint-marinais reconnus par l’UE

Le 2 août, la Commission européenne a annoncé que les certificats de vaccination délivrés dans la République de Saint-Marin, où le vaccin russe anti-Covid est largement utilisé, seraient désormais reconnus dans l'ensemble de l'Union européenne et dans les pays de l'espace Schengen.
Les certificats Covid numériques européens permettent à leurs détenteurs de traverser les frontières au sein de l’UE sans devoir observer ensuite une quarantaine.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала