Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Kigali renforce sa vocation de «pourvoyeur» de sécurité en Afrique

© AFP 2021Paul Kagame, président rwandais, 2021.
Paul Kagame, président rwandais, 2021. - Sputnik France, 1920, 11.08.2021
S'abonner
Les forces rwandaises venues épauler l'armée mozambicaine dans son combat contre l'insurrection terroriste ont fait tomber dimanche la dernière place forte des insurgés.
En Centrafrique, un nouveau contingent de casques bleus rwandais s’installe pour sécuriser les axes vitaux pour le ravitaillement de la capitale Bangui. Kigali s’est également déclarée prête à prêter main-forte à ses voisins la RDC et le Burundi dans la lutte contre l’insécurité.
Le pays des milles colline mène visiblement une campagne diplomatique tous azimuts pour booster la coopération sécuritaire avec son entourage mais aussi une politique de «pourvoyeur de sécurité» en Afrique. Le Rwanda est le premier pays à répondre à l’appel d’aide lancé par les autorités mozambicaines pour la restauration de la sécurité dans la province septentrionale de Cabo Delgado et est aujourd’hui l'un des contributeurs majeurs de la force des Nations unies en République centrafricaine (Minusca).
Les troupes rwandaises déployées depuis juillet au Mozambique, fortes de 1.000 hommes, ont repris dimanche le contrôle du port stratégique de Mocimboa da Praia aux insurgés, qui était devenue depuis août 2020 le quartier général de facto des terroristes connus sous le nom d'Al-Shabab (sans lien connu avec le groupe somalien du même nom).
Début août, les forces rwandaises avaient revendiqué leurs premiers succès depuis leur déploiement, annonçant avoir aidé l'armée mozambicaine à reprendre le contrôle d'Awasse, petit village stratégique situé près de Mocimboa da Praia.
En Centrafrique, l'armée rwandaise a commencé, la semaine passée, le déploiement d'un bataillon d'infanterie supplémentaire de 750 militaires à la Minusca pour sécuriser l'axe de ravitaillement vital reliant la capitale Bangui au Cameroun et accompagner les réussites militaires accomplies face aux rebelles.
Au lendemain de ce déploiement de troupes, qui intervient dans le cadre d'une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies prévoyant d'augmenter progressivement les effectifs de la Minusca, le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra a été reçu à Kigali, et les deux pays ont signé quatre protocoles d’accords bilatéraux, dont un portant sur le renforcement de la coopération sécuritaire.
A l’occasion de la visite du dirigeant centrafricain, le président rwandais Paul Kagame a déclaré que "le Rwanda est très heureux de marcher main dans la main avec la Centrafrique, dans un objectif de paix, de réconciliation et de prospérité".
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала