Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'UE veut lutter contre la présence des contaminants cancérigènes dans les aliments

© Sputnik . Alexander Utkin / Aller dans la banque de photosProduits alimentaires
Produits alimentaires - Sputnik France, 1920, 11.08.2021
S'abonner
La Commission européenne a adopté mercredi des mesures visent à réduire encore plus la présence de contaminants cancérigènes dans les aliments et de rendre les aliments sains plus accessibles dans l'UE.
Dans un communiqué, la Commission fait savoir qu'elle a établi de nouvelles teneurs maximales en cadmium et en plomb dans un large éventail de produits alimentaires, dans le cadre des engagements pris dans le plan européen de lutte contre le cancer.
Ces mesures s'appliqueront à partir du 30 août pour le taux maximal de plomb et à partir du 31 août pour celui de cadmium.
"Nous savons qu'une alimentation malsaine augmente le risque de cancer. La décision d'aujourd'hui vise à mettre les consommateurs au premier plan en rendant nos aliments plus sûrs et plus sains, comme nous nous y sommes engagés dans le cadre du plan européen de lutte contre le cancer", a indiqué Stella Kyriakides, commissaire européenne à la santé et à la sécurité alimentaire, citée dans le communiqué.
Il s'agit également, a-t-elle ajouté, d'une nouvelle étape dans le renforcement des normes de l'Union européenne dans la chaîne alimentaire de l'UE et de fournir des aliments plus sûrs, plus sains et plus durables à nos citoyens.
Selon l'exécutif européen, les teneurs maximales en cadmium, un contaminant environnemental cancérigène, potentiellement contenues dans des denrées alimentaires telles que les fruits, les légumes, les céréales et les oléagineux, seront rendues plus faibles pour une partie de ces denrées alimentaires. Certains produits de base devront également remplir cette exigence à partir de la date d'entrée en vigueur du nouveau règlement.
En outre, les teneurs maximales en plomb dans de nombreux produits alimentaires, y compris pour les aliments destinés aux nourrissons et jeunes enfants, seront réduites. De nouveaux taux maximaux en plomb seront également établies pour plusieurs denrées alimentaires telles que les champignons sauvages, les épices et le sel.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала