Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie arrête le PDG d’une entreprise de systèmes hypersoniques soupçonné de trahison d’État

© Photo wikimedia/FlorsteinMaison des Soviets à Saint-Pétersbourg qui accueille le groupe "Léninets"
Maison des Soviets à Saint-Pétersbourg qui accueille le groupe Léninets - Sputnik France, 1920, 12.08.2021
S'abonner
Le PDG d’un centre de recherche russe spécialisé dans les systèmes hypersoniques a été placé ce 12 août en détention provisoire. Il est soupçonné d’avoir travaillé au profit de l’étranger. Le suspect est Alexandre Kouranov, 73 ans, scientifique et auteur de nombreux brevets et articles dans ce domaine. L’affaire est classifiée.
Soupçonné de haute trahison, le directeur général d’un centre de recherche russe spécialisé dans les technologies hypersoniques a été arrêté ce 12 août à Moscou.
Alexandre Kouranov a été placé en détention provisoire sur demande d’un juge d’instruction, a fait savoir une porte-parole du tribunal moscovite de Lefortovo à Sputnik.
Aucun détail supplémentaire n’a été fourni par l’institution, car l’affaire est classifiée.

Qui est le suspect?

Il s’agit du directeur général et du constructeur en chef du Centre de recherche des systèmes hypersoniques situé à Saint-Pétersbourg.
Le site de l’entreprise indique que M.Kouranov est spécialiste des sciences physiques du plasma. Membre de plusieurs associations internationales, il s’occupe de commandes de multiples pays. Âgé de 73 ans, le scientifique organise également le colloque américano-russe intitulé «Processus thermochimiques et à plasma dans l’aérodynamique».
Il est l’auteur de plus de 120 travaux scientifiques, dont des articles portant sur la protection et le contrôle des appareils hypersoniques et titulaire de brevets d’invention. L’un d’eux concerne un appareil volant hypersonique à statoréacteur.
Enfin, Alexandre Kouranov est le directeur exécutif du bureau des nouvelles technologies hypersoniques du groupe militaro-industriel «Léninets» dont ledit centre de recherche fait partie et guide le travail d’un grand collectif de chercheurs de diverses entreprises du secteur aérospatial russe.

Armes hypersoniques russes

La Russie a mis au point un certain nombre d’armes hypersoniques qualifiées de sans précédent par Vladimir Poutine lors de son allocution annuelle à l’Assemblée fédérale en 2018.
Parmi celles-ci, figure le Zirkon, le premier missile de croisière hypersonique au monde basé en mer. Sa portée est de 1.000 kilomètres. Capable d’atteindre une vitesse de Mach 9, il a confirmé ses qualités lors de plusieurs essais depuis décembre 2019.
Les troupes russes disposent également de missiles hypersoniques Kinjal et de systèmes laser Peresvet, tandis qu’un premier régiment est en train d’être armé du système de missiles intercontinentaux Avangard.
Les États-Unis et la Chine développent eux aussi leurs armes hypersoniques. En février 2020, Donald Trump a assuré que son pays disposait de nombreux «missiles ultra-rapides» qui seraient «quatre, cinq, six et même sept fois plus rapides qu'un missile ordinaire».

Une précédente affaire de haute trahison à Roscosmos

Inculpé pour haute trahison en juillet 2020, Ivan Safronov, ex-journaliste et conseiller du directeur du groupe spatial russe Dmitri Rogozine se trouve toujours en détention provisoire. Il est soupçonné d’avoir transféré des informations secrètes de la coopération militaro-technique et de la Défense à un service de l’Otan.
D’après Roscosmos, l’interpellation de ce conseiller n’était pas liée à son travail au sein de cette corporation d’État. Les avocats de cet ancien journaliste des médias russes Kommersant et Vedomosti précisent que, selon leur client, l’affaire est liée à l’un de ses articles publiés dans le journal Kommersant. Pour ce quotidien national, les accusations ciblant Safronov sont absurdes. Sa détention a été prolongée jusqu’au 7 octobre 2021.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала