Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Un patriote de pacotille»: le gouvernement n’en finit plus d’insulter Florian Philippot

© AFP 2021 OLIVIER CHASSIGNOLEFlorian Philippot
Florian Philippot - Sputnik France, 1920, 12.08.2021
S'abonner
Traité plus tôt de «loser» par Roselyne Bachelot, Florian Philippot, opposant à la vaccination et au pass sanitaire, a été pris à partie par Jean-Baptiste Lemoyne. Jugeant qu’«être antivax, c’est être antipatriotique», le ministre a qualifié l’homme politique de «patriote d’opérette, de pacotille».
Dénonçant «beaucoup de cynisme» du côté des organisateurs des manifestations anti-pass sanitaire et anti-vaccination, dont Florian Philippot, Jean-Baptiste Lemoyne a critiqué les activités du président du parti Les Patriotes.
«Il se dit patriote, mais pardon, c’est un patriote d’opérette, de pacotille», a lancé le 11 août sur RTL le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. «Être antivax, c’est être antipatriotique», a-t-il ajouté.
Il y a deux semaines, l’ancien bras droit de Marine Le Pen qui est beaucoup impliqué dans l’organisation des rassemblements contre l’extension du pass sanitaire, a été la cible d’accusations de la part de la ministre de Culture Roselyne Bachelot.
Celle-ci avait estimé que M.Philippot, ainsi que François Asselineau et Jean-Luc Mélenchon, appartenaient à «un club de losers» qui tente «de se refaire la cerise sur les inquiétudes des gens plutôt que de les accompagner».
Des propos qui ont rapidement engendré la réaction du président des Patriotes qui a invité la ministre de Culture à «se taire» ou à «retourner aux Grosses Têtes», l’émission de télévision que Mme Bachelot avait auparavant animée.

«L’arbre qui cache la forêt»

En poursuivant sur le sujet des mobilisations contre l’extension du pass sanitaire, Jean-Baptiste Lemoyne a souligné que la nation était «un tout, et si chacun fait attention aux autres, si chacun se protège, ça passe par le vaccin».
Les opposants à l’extension du pass sanitaire ayant été 237.000 le 7 septembre pour manifester dans toute la France, il ne s’agit en fait que de «l’arbre qui cache la forêt», a poursuivi l’homme d’État.
«Moi je vais évoquer les 45 millions de primovaccinés en France avec chaque semaine des millions qui reçoivent leur première dose», a dit celui qui se félicite de l’adhésion massive au vaccin.
Les manifestations anti-pass sanitaire ont pris de l’ampleur suite à la validation par le Conseil constitutionnel de la loi sur l’extension de ce dispositif aux cafés et restaurants, foires et salons, ainsi qu’aux transports de longs trajets et aux établissements médicaux, sauf les urgences.
Un appel a déjà été lancé pour de nouveaux rassemblements samedi prochain, le 14 août.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала