Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le port du masque fait son retour dans près de 40 départements après sa suppression

© Sputnik . Oxana BobrovitchCoronavirus à Paris (photo d'archives)
Coronavirus à Paris (photo d'archives) - Sputnik France, 1920, 13.08.2021
S'abonner
Le port du masque est une mesure sanitaire qui va et vient en France. Cela dépend de l’évolution de l’épidémie dans différentes parties du pays. Presque trois semaines après son abandon, certains départements reviennent au port du masque face à un regain de la pandémie et à la hausse du taux d’incidence.
Dans le cadre de l’évolution de l’épidémie en France qui fait face à la propagation du variant Delta, les autorités de certains départements reviennent sur les récents allègements des mesures sanitaires, y compris sur l’abandon du port du masque dans les endroits recevant du public.
Au moins 38 départements vont réintroduire une obligation de port du masque. Ce retour suit la décision du gouvernement que cette mesure doit s’appliquer dans les régions où le taux d’incidence dépasse les 200 pour 100.000 habitants. Toutefois, la liste où le port du masque redevient obligatoire pourra s’allonger si d’autres départements dépassent le seuil fixé.
Un enfant qui porte un masque - Sputnik France, 1920, 11.08.2021
Quels risques peut avoir le port du masque sur les très jeunes enfants?
Parmi les lieux concernés qui font partie actuellement de la liste, il y a notamment la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne, la Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Corse, l’Occitanie, ainsi que le Territoire de Belfort et l’Outre-mer (sauf Mayotte).
Le port du masque deviendra obligatoire même dans les endroits soumis au pass sanitaire. Toutefois, certains lieux ont maintenu cette mesure. Pour rappel, le décret du 19 juillet relatif à la gestion de la crise sanitaire prévoit que le port du masque «peut toutefois être rendu obligatoire par le préfet de département lorsque les circonstances locales le justifient, ainsi que par l'exploitant ou l'organisateur».
Notamment, à compter du 22 juillet, le port du masque était à nouveau obligatoire dans l'espace public dans certaines communes de Meurthe-et-Moselle, de l'Hérault et de la Vendée, ont fait valoir les préfets de ces départements. Pourtant, l’obligation de porter le masque dans les transports en commun n’a jamais été abandonnée.

Nouveau tour de vis

Le seuil pour renfoncer les mesures sanitaires contre la propagation du coronavirus en France a été augmenté par le gouvernement avec d’autres mesures qui font partie d’un nouveau tour de vis.
Face à la flambée de nouveaux cas en France, le gouvernement a, entre autres, introduit le pass sanitaire obligatoire pour les grands centres commerciaux faisant de plus de 20.000 mètres carrés. Le port du masque doit être réintroduit par les préfets des départements où désormais le taux d’incidence dépasse les 200 pour 100.000 habitants.
De plus, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a fait savoir que les tests de dépistage du Covid-19 sans prescription médicale seront payants à partir de la mi-octobre.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала