Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Cinq militaires russes et trois Turcs sont morts dans le crash de leur avion en luttant contre le feu - vidéo

© Sputnik . Sputnik / Aller dans la banque de photosLes incendies en Turquie
Les incendies en Turquie - Sputnik France, 1920, 14.08.2021
S'abonner
Un avion avec cinq militaires russes et trois turcs à bord s’est écrasé ce samedi dans le sud de la Turquie, annonce la défense russe. La Russie avait envoyé l’avion en question pour aider Ankara à combattre les feux auxquels le pays fait face.
Le ministère russe de la Défense a annoncé ce samedi le crash d’un avion russe en Turquie envoyé pour combattre les feux qui ravagent le pays. Cinq militaires russes et trois Turcs se trouvaient à bord de l’avion au moment de la catastrophe. Selon la chaîne de télévision turque NTV, tous les huit ont péri. Cette information a ensuite été confirmée par la défense russe.
«Cinq membres d'équipage, les militaires russes, et trois citoyens turcs qui étaient chargés de montrer les foyers de l'incendie, se trouvant à bord de l'avion […], sont morts», a informé le ministère russe. 
Il précise que l’avion Be-200 a chuté lorsqu’il s’apprêtait à atterrir après avoir combattu les foyers de l’incendie dans la région de la ville d’Adana, dans le sud de la Turquie.
Afin d’établir les circonstances de la tragédie, une commission du ministère russe de la Défense a été envoyée sur le lieu de l'accident. Des membres de la mission diplomatique russe en Turquie ont également été dépêchés sur place.
Le ministère turc de la Défense nationale annonce sur Twitter avoir envoyé sur le lieu du crash un hélicoptère et un avion pour mener des opérations de recherche et de sauvetage. Selon les informations turques, le Be-200 en question a décollé de la ville d’Adana pour lutter contre l’incendie situé à quelque 200 kilomètres, à Kahramanmaras.
«Afin de renforcer les efforts dans une opération de recherches et de sauvetage, un hélicoptère de la base aérienne d'Incirlik ainsi qu’un avion de Konya ont été dépêchés dans la zone du crash de l'avion russe, qui a décollé d'Adana pour lutter contre les incendies à Kahramanmaras», précise le ministère.

Circonstances du drame

Alors que pour l'instant il n'y pas d'informations officielles concernant les circonstances du crash, la chaîne turque NTV informe que, incapable de prendre de l’altitude, l’avion s’est écrasé sur une montagne après avoir largué de l’eau sur la zone de l’incendie.

«Leurs sacrifices héroïques ne seront pas oubliés!»

S’exprimant en russe, le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a fait part sur Twitter de ses condoléances après la tragédie.
«C’est avec un profond regret que j'ai appris la mort des équipages turcs et russes dans un crash d’avion tragique survenu lors de la lutte contre un incendie à Kahramanmaras. Nous exprimons nos condoléances aux peuples turc et russe. Leurs sacrifices héroïques ne seront pas oubliés!», a-t-il notamment rédigé.
Dans la foulée, Vladimir Poutine a également envoyé un message de soutien aux familles des militaires russes et citoyens turcs qui ont péri en participant «à une mission humanitaire importante», selon un communiqué du Kremlin.
Ces personnes «ont agi dans les conditions les plus difficiles et ont rempli jusqu'au bout leur devoir humain et professionnel», a déclaré le Président.
Le Président turc a également réagi via son porte-parole, Ibrahim Kalin, qui s’est exprimé sur Twitter.
«Nous sommes profondément attristés par la perte d'équipages turcs et russes à la suite du crash de l'avion qui combattait l'incendie. [...] Nous présentons nos condoléances au peuple russe», a-t-il écrit.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала