Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’armée israélienne annonce la perte d’un autre drone en Syrie

Un soldat israélien tient un drone Skylark - Sputnik France, 1920, 15.08.2021
S'abonner
L’armée israélienne a annoncé avoir perdu un drone Skylark, qu’elle utilise principalement pour des missions de reconnaissance, alors qu’il effectuait une «opération de routine» en Syrie.
Un drone Skylark de Tsahal s’est écrasé le 14 août en Syrie en raison d’un problème technique, a annoncé ce dimanche 15 août le service de presse de l’armée israélienne.
«Hier, un drone de l’Armée d’Israël est tombé sur le territoire syrien à cause d’une défaillance technique. Il n’y a pas de risque de fuite d’informations», a indiqué l’armée.
Au moment du crash, l’appareil sans pilote accomplissait une «mission de routine», selon Tsahal. Les militaires ont lancé une enquête sur les causes de l’incident.
En juillet, un autre drone de Tsahal est tombé à Al-Fara, au nord de Naplouse, lors d’affrontements entre Palestiniens et les forces israéliennes. L’armée a aussi expliqué ce crash par une défaillance technique, alors que l’agence de presse israélienne Shehab News affirmait que le drone avait été abattu.

Opérations de drones israéliens

Israël envoie régulièrement des drones pour des missions de reconnaissance et des frappes contre le mouvement libanais Hezbollah qu’Israël accuse de déployer des missiles et roquettes dans les quartiers résidentiels pour viser des citoyens israéliens.
En mai, un drone israélien a attaqué un véhicule qui transportait des membres du Hezbollah près de la ville libanaise de Hermel, à proximité de la frontière syrienne, selon la chaîne de télévision Al Hadath. Le site d’actualités libanais Naharnet a, de son côté, indiqué que la frappe avait visé un convoi transportant des munitions en Syrie où des combattants chiites soutiennent l’armée gouvernementale. Ni les autorités libanaises ni le mouvement Hezbollah n’ont commenté ces informations.
Le 24 avril, un incendie s’est déclaré à bord d’un pétrolier au large de la ville syrienne de Banias suite à une attaque de drone présumée depuis les eaux territoriales libanaises, a indiqué le ministère syrien du Pétrole. D’après la chaîne de télévision Al-Mayadeen, Damas supposait qu’il s’agissait d’un drone israélien. Tsahal a refusé de commenter les informations diffusées par les médias.
Le 22 avril, le commandement syrien a fait état d’une frappe israélienne contre Damas, qui avait fait quatre blessés. Tsahal a répondu que sa frappe était une réponse au tir d’une roquette qui était tombée non loin du centre de recherche nucléaire israélien de Dimona, dans le désert du Néguev.
Début février, un drone israélien a essuyé des tirs antiaériens lors d'une opération dans le ciel libanais. L’aéronef n'a pas été touché et a poursuivi sa mission, selon l’armée israélienne.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала