Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le pass sanitaire bientôt retiré selon Martin Blachier?

© AFP 2021 PHILIPPE LOPEZManifestation anti pass sanitaire
Manifestation anti pass sanitaire - Sputnik France, 1920, 15.08.2021
S'abonner
Martin Blachier a indiqué au micro de LCI le 13 août dans l’émission 24h Pujadas que le pass sanitaire serait bientôt retiré par le gouvernement. Le médecin semble pourtant avoir une position floue concernant la vaccination.
Bientôt la victoire pour les opposants au pass? C’est en tout cas ce qu’a affirmé Martin Blachier le vendredi 13 août au micro de LCI dans l’émission 24h Pujadas. Ce même pass qui est entré en vigueur le 9 août pour pouvoir accéder à de nombreux lieux publics comme les cafés, les restaurants ou les infrastructures sportives est à l’origine des manifestations qui se déroulent dans tout le pays depuis un mois.
D’après Blachier, le gouvernement souhaitait augmenter la couverture vaccinale et «ils l’ont eu». Il poursuit en affirmant que le pass est un boulet pour l’exécutif et qu'Emmanuel Macron l'a compris puisqu'il «ne parle que de la vaccination». Le médecin développe son propos en affirmant que le Président n'a jamais défendu l'idée du pass sanitaire et laisse ce rôle à Gabriel Attal et Olivier Véran, qui eux-mêmes se retrouvent en porte-à-faux vis-à-vis de leurs convictions.
«Le gouvernement est dans un moment charnière, ils vont faire semblant d’être encore pour ce pass sanitaire, pour que les gens continuent de se faire vacciner en se disant j’en aurai besoin, mais en même temps il ne faut pas qu’ils disent qu’ils vont le retirer rapidement. Ça va être un moment difficile à gérer.»

Un fervent opposant au pass sanitaire?

Le docteur Martin Blachier est un habitué des plateaux télé ces derniers jours. Le 9 août, toujours sur LCI, il avait affirmé que le pass sanitaire n’était d’aucune utilité s’il n’était plus un moteur du nombre de vaccinations journalières. Hier encore sur Cnews, il affirmait qu’il créait des conditions pour que les gens se contaminent entre eux. Il ajoutait que son utilité était en train d’être réfutée puisqu’au niveau international de nombreux scientifiques affirment que ce n’est pas la solution. Et que le gouvernement allait devoir étudier d’autres options puisqu’on «ne peut plus rien faire».

​Une prise de position floue concernant la vaccination

Si ces dernières prises de parole peuvent sembler apporter un peu d’espoir aux anti-pass sanitaire, il faut malgré tout prendre du recul. En effet, dans le même temps et à plusieurs reprises dans différentes émissions de LCI et Cnews, Martin Blachier évoquait qu’au niveau mondial les gouvernements privilégient le passeport vaccinal, une solution dont il serait plutôt partisan. Paradoxalement, il affirmait hier que le vaccin, en particulier celui de Pfizer «ne protège pas si bien que cela».
Si on analyse ses prises de position, on sait qu’il est de manière ferme et convaincue un partisan de l’obligation vaccinale pour les personnes âgées et les adultes, mais qu’il y est opposé pour les enfants, lui-même en ayant en bas âge. Des propos qu’il a lui-même martelés à plusieurs reprises au printemps dans diverses émissions.
​Enfin, il est fermement opposé aux anti-vax qui n’ont rien à voir avec les opposants au pass sanitaire. Selon Blachier, ils «sont sans scrupules et utilisent les pires méthodes qui font extrêmement mal dans le monde entier». Pour lui, Emmanuel Macron «a eu raison d’être ferme face à ces gens parce qu’il ne faut pas être mou face à (eux)».
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала