Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Deux avions sont entrés en collision dans l'espace aérien de l'Ouzbékistan

© AFP 2021 FARSHAD USYANL'Amou Daria, la frontière entre l'Afghanistan et l'Ouzbékistan
L'Amou Daria, la frontière entre l'Afghanistan et l'Ouzbékistan - Sputnik France, 1920, 16.08.2021
S'abonner
Des avions afghan et ouzbek sont entrés en collision le 15 août dans l'espace aérien de l'Ouzbékistan. Les pilotes, qui se sont éjectés, ont été hospitalisés dans un état grave.
Un Embraer-314 afghan et un MiG-29 ouzbek sont entrés en collision le 15 août dans l'espace aérien ouzbek, a annoncé ce lundi 16 août le parquet général de l'Ouzbékistan.
L'incident a eu lieu alors que le chasseur de l'armée de l'air ouzbèke escortait l'avion afghan qui avait demandé l'autorisation de se poser à l'aéroport militaire de Khonabad, mais avait reçu l'ordre d'atterrir à l'aéroport de Termez, plus près de la frontière afghane.
«Les avions Embraer-314 et MiG-29 sont entrés en collision et se sont écrasés dans le district de Cherabad de la province de Sourkhan-Daria. Les pilotes de ces avions ont atterri en parachute», a déclaré le procureur général sur Telegram.
Les pilotes ont été hospitalisés, ils sont en réanimation en état grave, précise le parquet.

Une cinquantaine d'aéronefs violent la frontière ouzbèke

Au total, 22 avions et 24 hélicoptères militaires afghans transportant 585 soldats armés ont illégalement pénétré dans l'espace aérien ouzbek les 14 et 15 août. Les avions ont été contraints d’atterrir à l'aéroport international de Termez, dans le sud du pays, précise le parquet.
Le ministère ouzbek de la Défense a précédemment annoncé qu'un avion militaire afghan avait été abattu par la défense antiaérienne du pays lors d’une tentative de violer la frontière.
Par ailleurs, 158 Afghans, militaires et civils, ont violé la frontière de l'Ouzbékistan en traversant le fleuve Amou-Daria, ajoute le parquet qui a ouvert plusieurs enquêtes pénales à ce sujet. 

Des soldats demandent asile en Ouzbékistan et au Tadjikistan

Auparavant, le ministère ouzbek des Affaires étrangères avait indiqué que 84 soldats afghans avaient traversé la frontière et demandé de l'aide le 14 août. Selon le ministère, ces hommes ont reçu une assistance médicale, de la nourriture et ont été hébergés.
Le Tadjikistan a aussi annoncé ce lundi 16 août avoir accueilli une centaine de soldats afghans qui étaient arrivés par avion à Bokhtar.

Les talibans* arrivent au pouvoir en Afghanistan

La situation s'est brusquement aggravée en Afghanistan en août sur fond de retrait des forces américaines de ce pays. Les talibans* ont lancé une offensive sur les plus grandes villes du pays et sont entrés dans Kaboul le 15 août.
Le Président afghan Ashraf Ghani a quitté le pays le 15 août en l'expliquant par le «désir d'éviter l'effusion de sang». Tous les vols commerciaux ont été suspendus à l’aéroport de Kaboul, où ont été transférées plusieurs ambassades, dont celles des États-Unis et de la France. La journée y a été rythmée par les évacuations de diplomates et personnels étrangers, ainsi que de leurs collaborateurs afghans. Les États-Unis ont dépêché 6.000 militaires pour assurer l’évacuation de 30.000 personnes.
Le porte-parole du bureau politique des talibans*, Mohamed Naïm, a déclaré dans la nuit du 15 au 16 août que la guerre longue de 20 ans était terminée et que la nouvelle forme de gouvernement en Afghanistan serait bientôt claire.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала