Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des policiers ouvrent le feu après une course-poursuite à Rosny-sous-Bois – vidéo

© Sputnik . Oxana BobrovitchPolice nationale
Police nationale - Sputnik France, 1920, 17.08.2021
S'abonner
Deux motards de la police nationale ont ouvert le feu sur un véhicule qui refusait de se laisser intercepter, en Seine-Saint-Denis. Une vidéo de la scène a fait le tour des réseaux sociaux.
Au lendemain d’un contrôle de police ayant dégénéré à Stains, les forces de l’ordre ont de nouveau dû en Seine-Saint-Denis faire usage de leur arme.
Des policiers ont en effet tenté sans succès de contrôler un véhicule, qui les a entraînés dans une folle course-poursuite, débuté dans le Val-de-Marne. Les motards de la police nationale ont finalement mis pied à terre à Rosny-sous-Bois, profitant d’une circulation plus dense, qui a forcé le chauffard à ralentir. Mais ce dernier a alors tenté de percuter les agents. L’un d’eux est tombé au sol. Les policiers ont finalement ouvert le feu, constate la préfecture de police.
Cette séquence a été filmée par un passager d’un bus voisin et a fait le tour des réseaux sociaux. Les images montrent une Mercedes tenter de faire marche arrière, alors que le conducteur est mis en joue par un agent. Les tirs retentissent alors que les personnes dans le bus se jettent à terre.
Aucun blessé n’est à déplorer, a précisé le maire, Jean-Paul Fauconnet, sur Facebook. Cependant, Libération rapporte que le conducteur se serait présenté à l’hôpital de Montreuil un peu plus tard, alors qu’il avait réussi à prendre la fuite. La voiture a été retrouvée dans une commune voisine. Les motifs de la course-poursuite restent flous.

Un fait similaire la veille

Un fait divers en tout point similaire s’était déroulé à Stains le 17 août. Lors d’un contrôle de la route, un individu a brusquement remis le contact de son véhicule et fait marche arrière pour écraser un policier. Un autre agent a également été traîné sur plusieurs mètres lorsque le conducteur est reparti en avant.
Les policiers ont finalement fait feu sur les deux occupants de la voiture. Blessés, le conducteur et son passagers ont été transportés à l’hôpital. Leur pronostic vital était engagé. Les policiers impliqués sont finalement sortis de garde-à-vue, alors que l’enquête se poursuit.
Le phénomène des courses-poursuites a explosé depuis quelques années en France, au même titre que celui des rodéos urbains. Face aux fuites de conducteurs, certains commissariats envisagent même d’interdire aux policiers d’intervenir. Début juin à Sarcelles, une note interne de la commissaire avait ainsi enjoint aux agents de ne réaliser «aucune prise en charge» si un véhicule n’obtempérait pas lors d’un contrôle. La décision avait suscité un tollé chez les syndicats.
À Paris et dans la Petite couronne, cette interdiction de poursuites avait même été actée par une note préfectorale en 2015, qui proscrivait «toute poursuite de véhicule», à l'exception de quelques situations liées aux crimes de sang ou aux évasions. Cette note avait finalement été abrogée en juillet 2020 par le préfet de police de Paris, Didier Lallement.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала