Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nouveau vol réussi pour l’hélicoptère Ingenuity sur Mars

© NASAL'hélicoptère Ingenuity
L'hélicoptère Ingenuity - Sputnik France, 1920, 17.08.2021
S'abonner
La NASA continue de mettre à contribution son petit hélicoptère Ingenuity pour cartographier la surface de la planète rouge. L’appareil a effectué son douzième vol.
Loin des rêves de conquête lunaire, qui semblent s’enliser de plus en plus, la NASA continue son exploration de Mars. En soutien du rover Perseverance, l’agence spatiale s’appuie sur son drone-hélicoptère Ingenuity, qui a effectué son douzième vol ce 17 août, relate le Jet Propulsion Laboratory.
«Le dernier vol de l’hélicoptère martien nous a emmenés dans cette merveille géologique qu'est la région du sud de Séítah. Il a grimpé de 10 mètres et a volé 169 secondes pour faire un aller-retour de 450 mètres, afin d’explorer la zone», informe le laboratoire sur Twitter.
L’objectif de cette sortie était de cartographier la région depuis le ciel, afin que le rover Perseverance puisse y progresser à son tour sans encombre.
Il s’agissait de l’un des vols les plus «ambitieux» du petit hélicoptère depuis son lancement, selon la NASA. La région du sud de Séítah est en effet accidentée et son survol comportait un important risque d’échec, Ingenuity étant conçu pour fonctionner au-dessus d’un terrain plat ou presque.
Le système de navigation de l’hélicoptère n’était au départ destiné qu’à «prendre en charge une courte démonstration technologique» rappelle l’agence spatiale. La NASA voulait notamment étudier le comportement d’engin volant sur une autre planète que la Terre.

Perseverance rate son premier forage

Le petit hélicoptère de la NASA peut finalement se targuer d’un nouveau fait d’armes, lui qui a déjà parcouru 2,67 kilomètres au-dessus de Mars depuis son lancement. Fin avril, l’agence spatiale américaine avait d’ailleurs partagé une vidéo de ses premiers exploits.
Du côté du rover Perseverance, le bilan du mois d’août est moins reluisant. La dernière mission de l’astromobile a en effet rencontré quelques ratés. Pour son premier forage, l’engin est revenu bredouille. Après avoir annoncé avec enthousiasme que Perseverance avait creusé son premier trou dans le sol martien, la NASA a dû admettre que le tube censé contenir l’échantillon était vide.
En cause: la nature du terrain qui ne présentait que de la «poussière et de petits fragments» de roche, dont le rover n’a pas pu se saisir, comme l’explique l’agence sur son blog.
«Cela a été les montagnes russes en émotions […]. L’équipe était ravie. Ensuite la mesure du volume et l'image post-mesure sont arrivées, indiquant que le tube d'échantillon était vide. Il nous a fallu quelques minutes pour digérer ce qui venait de se passer», confie la NASA.
Perseverance aura l’occasion de se rattraper dans la région du sud de Séítah, où une nouvelle collecte d’échantillons est prévue. Ce prochain forage devrait avoir lieu début septembre.
Le rover avait atterri sur Mars le 18 février 2021 en vue d’y chercher d’hypothétiques traces de vie ancienne et de prélever des échantillons de roche. Fin février, l’engin avait enregistré avec un micro une brise martienne, le tout premier son enregistré sur la planète rouge.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала