Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Plus de 100 décès en raison du Covid-19 en une journée en France, une première depuis le 1er juin

© AP Photo / Thibault CamusUne ambulance, image d'illustration
Une ambulance, image d'illustration - Sputnik France, 1920, 17.08.2021
S'abonner
Les retombées de la quatrième vague de Covid-19 en France sont de plus en plus meurtrières, le nombre de décès quotidiens ayant dépassé ce mardi une centaine. Une hausse importante des nouvelles contaminations, chiffrées ce 17 août à 28.114, a été également annoncée par les autorités sanitaires.
Les statistiques relatives aux nouveaux cas d’infection par le coronavirus ont quintuplé en France en 24h pour atteindre ce mardi 17 août 28.114 personnes, contre 5.829 hier.
Une légère hausse de patients hospitalisés a également été enregistrée dans le pays.
Le nombre de Français hospitalisés pour cause de nouveau coronavirus s’élève ce 17 août à 10.219, contre 10.151 la veille.
Avec 245 malades gravement atteints supplémentaires, le total des personnes traitées ce mardi en réanimation s’est monté à 1.953, un maximum national depuis la mi-juin.
© SputnikPropagation du coronavirus en France, 17 août 2021
Propagation du coronavirus en France, 17 août 2021 - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Propagation du coronavirus en France, 17 août 2021
L'épidémie due au nouveau coronavirus en France a entraîné 111 décès supplémentaires à l'hôpital sur une journée, selon les chiffres officiels publiés mardi.
C'est la première fois, depuis le 1er juin dernier, que le seuil des 100 morts quotidiens en raison du SARS-CoV-2 est dépassé. 

Une vaccination plus «territorialisée» des plus de 80 ans

Selon les autorités sanitaires, la couverture vaccinale chez les 80 ans et plus progresse très faiblement en France. À la date du 10 août, 83,3% étaient primo-vaccinés et 79,1% l'étaient complètement.
Dans ce contexte, le chef du pôle Gériatrie du CHU de Nice, Olivier Guérin, a signalé à l'AFP le retard de la France par rapport à d'autres pays européens comme le Royaume-Uni, l’Espagne et le Portugal, qui «sont au-dessus de 95% sur cette cible d'âge».
Une solution, selon le Pr Guérin, serait une approche plus «territorialisée» pour vacciner cette couche la plus fragile de la population à domicile. Une mesure complémentaire visant à éviter la saturation hospitalière.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала