Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Trois bases militaires hébergeront 22.000 Afghans aux États-Unis

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosLa situation en Afghanistan
La situation en Afghanistan - Sputnik France, 1920, 17.08.2021
S'abonner
Alors que les talibans contrôlent désormais l'essentiel du territoire en Afghanistan, les États-Unis envisagent d’accueillir jusqu’à 22.000 citoyens de ce pays sur son sol. La France cherche elle aussi à protéger les Afghans qui ont travaillé pour elle.
Le Pentagone a approuvé une demande d’assistance du département d’État pour le transport et l’hébergement provisoire des Afghans se trouvant dans une situation vulnérable ou à risque alors que les talibans* ont progressé en Afghanistan jusqu’à la capitale. Outre la base militaire de Fort Lee, deux endroits supplémentaires seront aménagés à ces fins.
«Notre objectif pour ces trois établissements serait, à terme, d'ici trois à quatre semaines, d'apporter un soutien pour jusqu'à 22.000 personnes à risque. Nous n'aurons pas cette capacité immédiatement. Il faudra un certain temps pour la construire», a annoncé le porte-parole du département américain de la Défense John Kirby lors d’un point de presse lundi 16 août.
Il a ajouté que les États-Unis assureront également le transport aérien pour d'autres personnes à risque vers des installations situées dans un pays partenaire tiers.
Aux États-Unis, les Afghans pourraient être accueillis dans des bases en Virginie, au Texas et dans le Wisconsin.
Le 29 juillet, le Congrès américain a approuvé un financement de 1,1 milliard de dollars pour l'accueil des auxiliaires afghans dont 200 sont arrivés dès le lendemain et ont été envoyés à Fort Lee, une base de l'armée de terre de l’État de Virginie située à quelque 200 kilomètres au sud de Washington.

Protéger ceux qui ont travaillé pour la France

La volonté de protéger les Afghans qui ont travaillé pour la France a été exprimée par Emmanuel Macron dans son allocution du lundi 16 août.
«L’urgence absolue est de mettre en sécurité nos compatriotes qui doivent tous quitter le pays ainsi que les Afghans qui ont travaillé pour la France», a soutenu le Président de la République.
«Tous les employés afghans des structures françaises qui pouvaient être menacés ainsi que leurs familles, ce qui représente plus de 600 personnes, ont ainsi pu être accueillis et pris en charge dans de bonnes conditions dans notre pays», a-t-il détaillé.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала