Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Contre la précarité, l’appli Giveats ubérise les maraudes et veut réduire le gaspillage dans la restauration

© Photo GiveatsGiveats, application anti-gaspillage
Giveats, application anti-gaspillage - Sputnik France, 1920, 18.08.2021
S'abonner
Lutter contre le gaspillage alimentaire, tout en aidant les plus précaires. Plusieurs entreprises veulent faire d’une pierre deux coups. Par exemple, Giveats est une application de livraison de repas à domicile qui propose des plats aux personnes dans le besoin, grâce aux excédents des restaurants et à la générosité des utilisateurs.
En France, chaque année, près de 10 millions de tonnes de nourriture encore consommable finissent à la poubelle, selon les chiffres de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME). Un insupportable gâchis, alors que la crise sanitaire a décuplé la précarité. En 2020, 8 millions de personnes ont recouru à l’aide alimentaire, contre 5 millions en 2018.
Pour tenter de mettre fin au gaspillage alimentaire et endiguer la malnutrition, des entreprises proposent des applications sur smartphone, permettant aux Français d’agir au quotidien. Avec un principe simple: acheter les invendus alimentaires auprès de restaurants ou de magasins afin de les revendre ou de les distribuer. C’est le cas notamment de Too good to go, Phenix, ou encore Giveats. Ces initiatives 2.0 se multiplient. Sur le long terme, elles pourraient cependant avoir des répercussions sur les associations caritatives et les sans-abris, si les enseignes venaient à privilégier la vente de leurs excédents au détriment de leur distribution.

Un engagement social

Du côté de Giveats, les fondateurs ont pris un engagement: toute personne dans le besoin doit pouvoir bénéficier d’un repas par jour. Pour ce faire, la start-up parisienne propose à ses utilisateurs de se faire livrer des repas, de réserver une table et de commander des plats à emporter ou sur place, via leur smartphone. Au moment du paiement, ces derniers, appelés les givers, peuvent laisser un micro-don compris entre 1 et 5 euros.
© Photo GiveatsGiveats, application anti-gaspillage
Giveats, application anti-gaspillage - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Giveats, application anti-gaspillage
Une contribution qui va «directement et en totalité aux personnes en situation de précarité, des personnes touchées par la crise sanitaire ou des étudiants, par exemple», précise au micro de Sputnik Anaïs Ferrández, cofondatrice du projet.
Pour bénéficier de ces dons sous forme de repas, les personnes en situation de précarité (les takers) utilisent une seconde application baptisée Takeats by Giveats. C’est une plateforme qui regroupe tous les plats disponibles et les excédents des restaurants. Les associations caritatives partenaires ou les services sociaux des municipalités sélectionnent les bénéficiaires de l’aide, puis leur fournissent un code d’accès à ce buffet en ligne.

Anti-gaspillage

Ainsi, grâce à la générosité des usagers et au versement de 10% de ses bénéfices, Giveats achète les invendus à prix cassés. Le procédé permet d’éviter que des denrées alimentaires soient détruites. En outre, il répond aussi à un impératif légal. Et pour cause, la loi de février 2020 relative à la «lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire» vise une réduction de 50% du gaspillage alimentaire par rapport à 2015, et ce d’ici à 2025. Selon l'ADEME, 1,4 million de tonnes d’excédents alimentaires liées à l’activité de la restauration sont gâchées chaque année en France.
«Giveats, c’est la manière pour les restaurants de nourrir des personnes précaires, tout en sauvant les denrées invendues, mais également en développant leur activité», résume Anaïs Ferrández.
Par ailleurs, Giveats s’engage à fournir des repas gratuitement sur la durée. «Ces structures vont déterminer avec les bénéficiaires s’ils ont besoin d’une aide sur une période renouvelable allant de trois mois jusqu’à un an», souligne notre interlocutrice.
Pour plus de transparence, Giveats permet à ses utilisateurs de suivre leur impact grâce à un rapport indiquant, «en temps réel, combien de personnes vous avez aidées et combien de kilos vous avez sauvés en fonction des émissions de CO2», détaille Anaïs Ferrández.
© Photo GiveatsGiveats, application anti-gaspillage
Giveats, application anti-gaspillage - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Giveats, application anti-gaspillage
Une donnée importante puisque le gaspillage alimentaire a également des conséquences sur l’environnement. Il représenterait 3% de l’ensemble des émissions de gaz à effets de serre liés à l’activité nationale selon l’ADEME. Bien plus que les 0,8% d’émissions générés par le trafic aérien.
Dans un premier temps, l’application sera disponible pour les Franciliens à la fin du mois de septembre prochain sur App Store et Google Play. À terme, la start-up parisienne souhaiterait également mettre en place des maraudes, deux fois par semaine, pour venir en aide aux sans-abris.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала