Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Erdogan se dit prêt à collaborer avec les talibans

© Sputnik . Mikhaïl Klimentiev / Aller dans la banque de photosRecep Tayyip Erdogan
Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France, 1920, 18.08.2021
S'abonner
Recep Tayyip Erdogan s’est dit prêt au dialogue avec les chefs du mouvement taliban* qui a pris le pouvoir en Afghanistan en prenant le contrôle de la capitale, Kaboul.
Les autorités turques saluent les «déclarations modérées» du mouvement taliban* qui s’est emparé du pouvoir en Afghanistan, a déclaré ce mercredi 18 août le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, aux journalistes de plusieurs chaînes de télévision turques.
«Qui que ce soit qui se trouve au pouvoir, nous nous engageons à aider nos frères en Afghanistan dans les bons comme dans les mauvais moments. Nous avons déjà dit que nous étions prêts à accueillir les dirigeants des talibans* et notre position reste inchangée. Nous saluons les déclarations modérées des dirigeants talibans*», a indiqué M.Erdogan.
Il a dit être prêt «à toute forme de coopération au nom de la paix en Afghanistan, du bien-être des Turcs résidant dans ce pays et des intérêts de la Turquie».
Le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu, a déclaré le 17 août que son pays considérait «les messages des talibans* de manière positive» et qu’il maintenait le dialogue avec toutes les parties afghanes, y compris les membres de ce mouvement.

Les talibans* reviennent au pouvoir

Les talibans*, qui menaient une offensive d’envergure sur les plus grandes villes afghanes depuis le début du retrait des forces américaines, sont entrés dans Kaboul le 15 août. Le Président Mohamed Ashraf Ghani a alors quitté le pays pour les Émirats arabes unis. De nombreux pays évacuent leurs ressortissants et diplomates, ainsi que les Afghans ayant collaboré avec les missions étrangères.
Selon les médias, le mouvement taliban* contrôle actuellement l’ensemble du territoire afghan, à part l’aéroport international de Kaboul où les évacuations sont gérées par les États-Unis et d’autres pays membres de l’Otan.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала