Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'ex-Président afghan Ashraf Ghani s'est réfugié aux Émirats arabes unis

Abou Dhabi  - Sputnik France, 1920, 18.08.2021
S'abonner
Le ministère émirati des Affaires étrangères a confirmé que l'ex-Président afghan Ashraf Ghani et sa famille se trouvaient aux Émirats arabes unis après avoir quitté leur pays le jour de l'entrée des talibans* dans Kaboul.
Le Président démissionnaire afghan Ashraf Ghani et sa famille se trouvent aux Émirats arabes unis, a annoncé ce mercredi 18 août le ministère émirati des Affaires étrangères.
«Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale des Émirats arabes unis peut confirmer que les Émirats arabes unis ont accueilli le Président Ashraf Ghani et sa famille dans le pays pour des raisons humanitaires», a indiqué le ministère dans un communiqué.
Le 17 août, le ministère avait déjà publié un communiqué concernant l'Afghanistan où il a déclaré suivre de près les récents développements dans «ce pays frère, soulignant la nécessité de parvenir d'urgence à la stabilité et à la sécurité dans le pays».
Selon la chaîne de télévision Kabul News, M.Ghani se trouverait à Abou Dhabi.

L'ex-Président hospitalisé à Abou Dhabi?

L'agence de presse iranienne YJC a fait état de la détérioration de l'état de santé de M.Ghani qui aurait été hospitalisé à Abou Dhabi.
 
 L'agence cite un tweet de l'ancien conseiller du ministère afghan des Affaires étrangères Fakhriddin Qarizada:
«Plusieurs sources signalent une détérioration de la santé de l'ancien Président afghan Mohammad Ashraf Ghani à Abou Dhabi. Selon plusieurs sources diplomatiques, Ashraf Ghani a été transféré dans un établissement de soins pour y être pris en charge il y a quelques heures».

Vers une destination inconnue

M.Ghani a démissionné et quitté Kaboul quelques heures avant que les talibans* n'entrent dans la capitale afghane. Une source a alors indiqué à Sputnik que le Président s'était envolé pour le Tadjikistan. Une autre, proche des autorités afghanes, a ensuite déclaré à Sputnik que M.Ghani était arrivé au sultanat d'Oman en provenance du Tadjikistan, alors que pour le journal afhgan Hasht e Subh Daily, l'ex-Président était arrivé à Oman via l'Ouzbékistan.
Le Kazakhstan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan ont peu après démenti les rumeurs concernant la présence du dirigeant afghan sur leur sol.
M.Ghani a expliqué son départ d'Afghanistan par le désir d'éviter «un bain de sang». En partant, il a emporté une grande somme d'argent en liquide, selon l'ambassade de Russie à Kaboul.
Sa fuite a mis fin aux négociations pour la passation du pouvoir qui avaient commencé dans la capitale qatarie, Doha, quelques semaines avant la chute de Kaboul, selon Bloomberg. Il aurait été initialement prévu que certains membres des anciennes autorités afghanes puissent intégrer les nouvelles structures de pouvoir créées conjointement avec les talibans*.
* Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала