Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Kremlin commente la dernière visite de Merkel en Russie en tant que chancelière

© Sputnik . Evgueni Odinokov / Aller dans la banque de photosLa rencontre Merkel-Poutine
La rencontre Merkel-Poutine - Sputnik France, 1920, 20.08.2021
S'abonner
Alors que les relations entre Moscou et Berlin sont tendues, Angela Merkel s’est rendue dans la capitale russe pour s’entretenir avec Vladimir Poutine. Comme précisé par le Kremlin, ils doivent aborder la coopération bilatérale et des questions internationales et régionales d'actualité, sans procéder à la signature de documents.
À l’issue de la rencontre entre le Président russe et la chancelière allemande qui vient de démarrer, aucune signature de documents n'est prévue, a déclaré à Sputnik le service de presse du Kremlin.
L'état actuel de la coopération bilatérale dans divers domaines, ses perspectives, ainsi que l’examen de plusieurs questions internationales et régionales d'actualité doivent être abordés.
Selon le service de presse du gouvernement allemand, les relations bilatérales, la lutte contre la pandémie, et des questions internationales aussi urgentes que la situation en Afghanistan ou les accords de Minsk pour un règlement pacifique du conflit dans l'est de l'Ukraine sont à l’ordre du jour.
Il s’agit de la dernière rencontre officielle avant le départ à la retraite d’Angela Merkel.
«Oui, c'est ma visite d'adieu. J'en suis très heureuse. Comme il a été dit à juste titre, non seulement une visite d'adieu, mais aussi de travail. Nous avons des sujets à discuter», a-t-elle déclaré, avant d’ajouter: «Même si nous avons de profonds différends, nous nous parlons et cela doit continuer ainsi».

Des relations tendues

Les relations entre Moscou et Berlin restent tendues depuis plusieurs mois, notamment suite à l’empoisonnement présumé d’Alexeï Navalny.
En octobre, l’opposant et blogueur russe, qui venait de se remettre d’un empoisonnement présumé qui a eu lieu le 20 août 2020, a accusé directement Vladimir Poutine d’être responsable de ses problèmes de santé lors d’une interview accordée à l’hebdomadaire allemand Der Spiegel; des accusations rejetées par le Kremlin.
À son retour en Russie en janvier, M.Navalny a été arrêté pour avoir violé les conditions de son contrôle judiciaire dans le cadre de l’affaire Yves Rocher de 2014. La justice russe a commué sa peine avec sursis en deux ans et huit mois de prison ferme. En mars, les États-Unis et l’Union européenne ont imposé des sanctions à l’encontre de plusieurs hauts responsables russes considérés comme étant impliqués dans l'arrestation puis la condamnation de l’opposant au Kremlin.
L’empoisonnement présumé de Navalny a conduit à l'aliénation mutuelle de la Russie et de l'Allemagne, selon Stefan Meister, expert du Conseil allemand pour la politique étrangère cité par Deutsche Welle. Mais ce processus a commencé bien plus tôt, dès le rattachement de la Crimée en 2014, suivi du crash d’un Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines dans l'est de l'Ukraine et de la fourniture d'une aide russe au Donbass.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала