Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Otan s'engage à accélérer les évacuations d’Afghanistan, les critiques se multiplient

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosAfghanistan
Afghanistan - Sputnik France, 1920, 20.08.2021
S'abonner
Plus de 18.000 personnes ont été évacuées de Kaboul depuis que les talibans* se sont emparés de la capitale afghane, a déclaré le 20 août un représentant de l'Otan, qui s'est engagé à redoubler les efforts d'évacuation alors que les critiques à l'égard de la gestion de la crise par les Occidentaux se multiplient.
Des milliers de personnes cherchant désespérément à fuir le pays continue néanmoins de se presser autour de l'aéroport, a ajouté le représentant préférant conserver l'anonymat.
Les talibans* ont appelé à l'unité avant la prière du vendredi, la première depuis qu'ils ont pris le pouvoir, en demandant aux imams de persuader les gens de ne pas quitter l'Afghanistan, dans un contexte de scènes chaotiques, de protestations et de violence.
Un témoin a déclaré à Reuters que plusieurs personnes avaient été tuées jeudi à Assadabad, dans le nord-est de l'Afghanistan, lorsque des talibans* ont tiré sur des manifestants brandissant le drapeau national lors d'un rassemblement à l'occasion de la fête nationale célébrant l'indépendance du pays.
Des manifestations similaires ont eu lieu dans deux autres villes de l'est du pays, Jalalabad et Khost, où les Afghans ont profité des célébrations de l'indépendance de la nation en 1919 pour exprimer leur colère à l'égard de la prise de pouvoir par les talibans*.
Un porte-parole des talibans* n'était pas immédiatement disponible pour un commentaire.
La situation à Kaboul a été plus calme, sauf à l'aéroport où 12 personnes ont été tuées depuis dimanche, selon des responsables de l'Otan et des talibans*.
Le conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, Jake Sullivan, a déclaré dans une interview à NBC News que les États-Unis étaient «concentrés» sur «la possibilité d'une attaque terroriste» par un groupe tel que Daech* lors des évacuations.

Critiques

Les critiques à l'égard de l'Otan et des autres puissances occidentales se sont multipliées à mesure que les images en provenance d'Afghanistan étaient diffusées dans le monde entier.
Le président américain Joe Biden doit s'exprimer sur les efforts d'évacuation à 13 heures (17h00 GMT) vendredi, après avoir fait face à un torrent de critiques pour sa gestion du retrait des troupes américaines, négocié par l'administration précédente.
Jeudi, les ministres des Affaires étrangères du G7 ont appelé à une réponse internationale unie pour empêcher la crise de s'aggraver.
La Chine a déclaré que le monde devait soutenir l'Afghanistan et non faire pression sur lui.
Un porte-parole des talibans* a déclaré aux médias officiels chinois que la Chine avait joué un rôle constructif dans la promotion de la paix et de la réconciliation en Afghanistan et qu'elle était la bienvenue pour contribuer à la reconstruction du pays.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала