Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une momie qui a résisté à l’épreuve du temps découverte à Pompéi – images

Pompéi - Sputnik France, 1920, 21.08.2021
S'abonner
L’antique ville de Pompéi ne cesse de livrer ses secrets. Après la découverte d'un char de l'époque romaine en bon état, le Parc archéologique local a annoncé le 17 août avoir retrouvé le corps momifié d’un esclave affranchi vieux de 2.000 ans qui présente même des restes de cheveux et d’oreille.
Une équipe d’archéologues a découvert une momie vieille de 2.000 ans, bien conservée, dans une sépulture située dans la nécropole de Porta Sarno, à l'est de l'ancien centre urbain de Pompéi, cité ensevelie par l'éruption du Vésuve en 79 après JC, a indiqué le 17 août le Parc archéologique de la ville sur son site.
​L’état de conservation est tel qu’il reste même quelques cheveux sur le sommet de son crâne et un morceau de son oreille gauche. De plus, des objets funéraires ont été retrouvés, dont deux onguents et de nombreux fragments de ce qui semble être un mouchoir en papier, ajoute le Parc archéologique.
L’enterrement de cet homme d’une soixantaine d’années est aussi un fait très inhabituel, puisque la norme pour les adultes était la crémation à cette époque à Pompéi.
«Il est encore nécessaire de comprendre si la momification partielle du défunt est due à un traitement intentionnel ou non. Et l'analyse du tissu pourrait fournir des informations supplémentaires. De sources, nous savons que certains tissus tels que l'amiante ont été utilisés pour l'embaumement», explique Llorenç Alapont, professeur de l'Université de Valence.
Comme l’indique une plaque commémorative posée sur le fronton de la tombe, il s’agit de Marcus Venerius Secundio, ancien esclave et gardien rattaché au temple de Vénus, devenu organisateur de pièces de théâtre en langue hellénique et membre des Augustales, des prêtres chargés du culte impérial.
Ses restes ont été transportés au laboratoire de recherche appliquée du site de Pompéi, où ils font l’objet d’analyses et d’un processus de conservation. À l’avenir, la nécropole de Porta Sano pourrait ouvrir ses portes au public.

D’autres découvertes près de Pompéi

En janvier, lors des fouilles d’une villa à Civita Giuliana, un quartier situé à quelques centaines de mètres au nord du Parc archéologique de Pompéi, un char de cérémonie a été retrouvé dans un excellent état.
Il s’agit d’un grand char d'apparat à quatre roues avec ses composants en fer, de belles décorations en bronze et en étain, des restes de bois minéralisés et des empreintes de matières organiques (des cordes aux restes de décoration florale), selon le Parc.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала