Attentats terroristes à Kaboul

Les opérations d’évacuation d’Afghanistan, d’une envergure sans précédent, se sont trouvées endeuillées par une série d’attentats terroristes. Perpétrées jeudi 26 août à Kaboul, les attaques ont fait au moins 103 morts, dont 13 soldats américains. Selon les derniers chiffres officiels, le nombre de blessés s’élève à 210 personnes.
Découvrez les conséquences de la tragédie dans la capitale afghane dans ce diaporama de Sputnik.
 
 
* Organisation terroriste interdite en Russie
© AFP 2022 Wakil KohsarLa première explosion s’est produite vers 18 heures, heure locale, à l’entrée nord de l’aéroport de Kaboul. L’attentat a été perpétré par un kamikaze qui a actionné un engin explosif au milieu d’une foule d’Afghans espérant quitter le pays.
Sur la photo: des médecins aident les victimes des explosions à Kaboul.
La première explosion s’est produite vers 18 heures, heure locale, à l’entrée nord de l’aéroport de Kaboul. L’attentat a été perpétré par un kamikaze qui a actionné un engin explosif au milieu d’une foule d’Afghans espérant quitter le pays. Sur la photo: des médecins aident les victimes des explosions à Kaboul. - Sputnik France
1/12
La première explosion s’est produite vers 18 heures, heure locale, à l’entrée nord de l’aéroport de Kaboul. L’attentat a été perpétré par un kamikaze qui a actionné un engin explosif au milieu d’une foule d’Afghans espérant quitter le pays.
Sur la photo: des médecins aident les victimes des explosions à Kaboul.
© REUTERS / TV/1TVÉgalement perpétré par un kamikaze, le deuxième attentat a fait exploser une voiture près de l’hôtel Baron, qui avait l’habitude d’accueillir des ressortissants britanniques et américains. Un échange de tirs a suivi, selon certaines sources
Également perpétré par un kamikaze, le deuxième attentat a fait exploser une voiture près de l’hôtel Baron, qui avait l’habitude d’accueillir des ressortissants britanniques et américains. Un échange de tirs a suivi, selon certaines sources - Sputnik France
2/12
Également perpétré par un kamikaze, le deuxième attentat a fait exploser une voiture près de l’hôtel Baron, qui avait l’habitude d’accueillir des ressortissants britanniques et américains. Un échange de tirs a suivi, selon certaines sources
© AFP 2022 Wakil KohsarPlus tard, une autre série d’explosions s’est produite dans la ville. Selon les données préliminaires, un pick-up taliban* a explosé dans le centre-ville vers 21 heures. Un peu plus tard, la chaîne de télévision Al Jazeera a rapporté deux explosions à la périphérie de la capitale afghane.
Plus tard, une autre série d’explosions s’est produite dans la ville. Selon les données préliminaires, un pick-up taliban* a explosé dans le centre-ville vers 21 heures. Un peu plus tard, la chaîne de télévision Al Jazeera a rapporté deux explosions à la périphérie de la capitale afghane. - Sputnik France
3/12
Plus tard, une autre série d’explosions s’est produite dans la ville. Selon les données préliminaires, un pick-up taliban* a explosé dans le centre-ville vers 21 heures. Un peu plus tard, la chaîne de télévision Al Jazeera a rapporté deux explosions à la périphérie de la capitale afghane.
© AP Photo / Khwaja Tawfiq SediqiLe nombre d’explosions varie d’une source à l’autre. Reuters rapporte six explosions près de l’aéroport.
Le nombre d’explosions varie d’une source à l’autre. Reuters rapporte six explosions près de l’aéroport.  - Sputnik France
4/12
Le nombre d’explosions varie d’une source à l’autre. Reuters rapporte six explosions près de l’aéroport.
© AP Photo / Khwaja Tawfiq SediqiSur les 103 personnes tuées dans les attentats près de l’aéroport de Kaboul, au moins 28 étaient des talibans*, a rapporté Reuters, citant un porte-parole des talibans*. Ces derniers ont fermement condamné les attaques et ont promis de traduire les responsables en justice.
Sur les 103 personnes tuées dans les attentats près de l’aéroport de Kaboul, au moins 28 étaient des talibans*, a rapporté Reuters, citant un porte-parole des talibans*. Ces derniers ont fermement condamné les attaques et ont promis de traduire les responsables en justice. - Sputnik France
5/12
Sur les 103 personnes tuées dans les attentats près de l’aéroport de Kaboul, au moins 28 étaient des talibans*, a rapporté Reuters, citant un porte-parole des talibans*. Ces derniers ont fermement condamné les attaques et ont promis de traduire les responsables en justice.
© AP Photo / Khwaja Tawfiq SediqiLe groupe terroriste État islamique* a revendiqué les attentats.
Sur la photo: personnes blessées après les explosions dans un hôpital de Kaboul.
Le groupe terroriste État islamique* a revendiqué les attentats. Sur la photo: personnes blessées après les explosions dans un hôpital de Kaboul. - Sputnik France
6/12
Le groupe terroriste État islamique* a revendiqué les attentats.
Sur la photo: personnes blessées après les explosions dans un hôpital de Kaboul.
© AFP 2022 Wakil Kohsar Se référant au service du renseignement, le Président américain Joe Biden a imputé l’attaque de Kaboul à la branche de l’État islamique* au Khorassan et a ordonné d’élaborer un plan d’attaque contre les combattants de l’EI*.
Se référant au service du renseignement, le Président américain Joe Biden a imputé l’attaque de Kaboul à la branche de l’État islamique* au Khorassan et a ordonné d’élaborer un plan d’attaque contre les combattants de l’EI*. - Sputnik France
7/12
Se référant au service du renseignement, le Président américain Joe Biden a imputé l’attaque de Kaboul à la branche de l’État islamique* au Khorassan et a ordonné d’élaborer un plan d’attaque contre les combattants de l’EI*.
© AFP 2022 Wakil Kohsar Biden a également fait comprendre que les autorités américaines savaient qui avait donné l’ordre de mener l’attaque terroriste à Kaboul.
Biden a également fait comprendre que les autorités américaines savaient qui avait donné l’ordre de mener l’attaque terroriste à Kaboul. - Sputnik France
8/12
Biden a également fait comprendre que les autorités américaines savaient qui avait donné l’ordre de mener l’attaque terroriste à Kaboul.
© AFP 2022 Wakil Kohsar12 des 13 Américains tués dans l’explosion étaient des Marines. Le treizième était un infirmier de la marine américaine.
12 des 13 Américains tués dans l’explosion étaient des Marines. Le treizième était un infirmier de la marine américaine.  - Sputnik France
9/12
12 des 13 Américains tués dans l’explosion étaient des Marines. Le treizième était un infirmier de la marine américaine.
© REUTERS / REUTERS TVLes autorités américaines ont indiqué que de nouvelles attaques terroristes pourraient avoir lieu, mais ont assuré que l’évacuation se poursuivrait puisqu’environ un millier de citoyens américains étaient encore en Afghanistan.
Les autorités américaines ont indiqué que de nouvelles attaques terroristes pourraient avoir lieu, mais ont assuré que l’évacuation se poursuivrait puisqu’environ un millier de citoyens américains étaient encore en Afghanistan.  - Sputnik France
10/12
Les autorités américaines ont indiqué que de nouvelles attaques terroristes pourraient avoir lieu, mais ont assuré que l’évacuation se poursuivrait puisqu’environ un millier de citoyens américains étaient encore en Afghanistan.
© AFP 2022 Drew Angerer / Getty ImagesLes responsables américains en Afghanistan ont reçu des menaces concernant les attaques de l’EI* à l’extérieur de l’aéroport de Kaboul. Les agences de renseignement occidentales ont mis en garde contre une attaque terroriste imminente dès jeudi soir et l’ambassadeur américain en Afghanistan a exhorté les gens à quitter les rues autour de l’aéroport.
Sur la photo: Joe Biden répond aux questions des journalistes sur la situation en Afghanistan après les attentats terroristes de Kaboul.
Les responsables américains en Afghanistan ont reçu des menaces concernant les attaques de l’EI* à l’extérieur de l’aéroport de Kaboul. Les agences de renseignement occidentales ont mis en garde contre une attaque terroriste imminente dès jeudi soir et l’ambassadeur américain en Afghanistan a exhorté les gens à quitter les rues autour de l’aéroport. Sur la photo: Joe Biden répond aux questions des journalistes sur la situation en Afghanistan après les attentats terroristes de Kaboul.  - Sputnik France
11/12
Les responsables américains en Afghanistan ont reçu des menaces concernant les attaques de l’EI* à l’extérieur de l’aéroport de Kaboul. Les agences de renseignement occidentales ont mis en garde contre une attaque terroriste imminente dès jeudi soir et l’ambassadeur américain en Afghanistan a exhorté les gens à quitter les rues autour de l’aéroport.
Sur la photo: Joe Biden répond aux questions des journalistes sur la situation en Afghanistan après les attentats terroristes de Kaboul.
© AFP 2022 Wakil Kohsar Tous les postes frontaliers terrestres sont actuellement contrôlés par les talibans*. L’évacuation des étrangers et des Afghans travaillant pour des missions étrangères s’effectue par le seul aéroport de Kaboul, contrôlé par les militaires des États-Unis et d’autres pays de l’OTAN. Les talibans* ont déclaré qu’ils n’avaient pas l’intention d’accorder aux Américains une prolongation pour évacuer les citoyens américains après le 31 août.
Sur la photo: des talibans* dans un hôpital de Kaboul après les attentats terroristes près de l’aéroport.
Tous les postes frontaliers terrestres sont actuellement contrôlés par les talibans*. L’évacuation des étrangers et des Afghans travaillant pour des missions étrangères s’effectue par le seul aéroport de Kaboul, contrôlé par les militaires des États-Unis et d’autres pays de l’OTAN. Les talibans* ont déclaré qu’ils n’avaient pas l’intention d’accorder aux Américains une prolongation pour évacuer les citoyens américains après le 31 août. Sur la photo: des talibans* dans un hôpital de Kaboul après les attentats terroristes près de l’aéroport. - Sputnik France
12/12
Tous les postes frontaliers terrestres sont actuellement contrôlés par les talibans*. L’évacuation des étrangers et des Afghans travaillant pour des missions étrangères s’effectue par le seul aéroport de Kaboul, contrôlé par les militaires des États-Unis et d’autres pays de l’OTAN. Les talibans* ont déclaré qu’ils n’avaient pas l’intention d’accorder aux Américains une prolongation pour évacuer les citoyens américains après le 31 août.
Sur la photo: des talibans* dans un hôpital de Kaboul après les attentats terroristes près de l’aéroport.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала