Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’Allemagne devrait former une alliance de l’hydrogène avec la Russie, selon le patron d’OMV

CC BY 2.0 / haymarketrebel / Shell hydrogen pump Torrance CAUne station à hydrogène (image d'illustration)
Une station à hydrogène (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 27.08.2021
S'abonner
Le PDG d'OMV, Rainer Seele, a invité les autorités allemandes à conclure une alliance de l’hydrogène avec la Russie pour garantir l’approvisionnement stable de l’Europe en énergie verte à l’avenir, relate le Frankfurter Allgemeine Zeitung.
L’Allemagne devrait former avec la Russie une alliance utile à l’Europe après son passage aux sources d’énergie respectueuses de l’environnement, a déclaré le président de la Chambre de commerce germano-russe (GCC) et patron de la société autrichienne OMV, Rainer Seele, au journal Frankfurter Allgemeine Zeitung.
«Je propose une alliance de l’hydrogène avec la Russie. Nous avons le savoir-faire et la Russie possède des installations de stockage de gaz», a-t-il expliqué.
Selon lui, la Chambre de commerce germano-russe est prête à œuvrer en ce sens et a déjà effectué des travaux préparatoires.

L’Europe a besoin d’hydrogène bleu

Il a estimé que l’Europe ne pouvait pas miser uniquement sur l'hydrogène vert issu d'énergies renouvelables si elle voulait satisfaire ses besoins énergétiques. Si elle renonce à l’hydrogène d’origine fossile, produit avec le captage de CO2, elle risque de compromettre sa relance économique, à son avis.
«Si nous voulons continuer à avoir un approvisionnement énergétique sûr et durable, nous sommes dépendants de l'hydrogène issu du gaz naturel avec stockage souterrain de CO2», a-t-il fait remarquer.
Or, le stockage souterrain de dioxyde de carbone est interdit dans presque tous les États membres de l’UE, y compris en Allemagne et en Autriche.

Le gazoduc Nord Stream 2 pourrait transporter de l’hydrogène

En août, le journal allemand Handelsblatt a noté que le gazoduc Nord Stream 2 reliant la Russie à l’Europe présentait un avantage important, à savoir sa capacité d’être transformé en pipeline à hydrogène.
Le 11 juillet, le directeur exécutif de Nord Stream 2 AG, Matthias Warnig, avait déclaré à ce même journal que le gazoduc serait prêt à transporter de l’hydrogène d’ici dix ans par une ou ses deux conduites.
En octobre 2020, Gazprom avait annoncé mener un dialogue «étroit» avec l’UE au sujet de l'énergie hydrogène.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала