Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le renseignement US estime que le Covid-19 n’a pas été développé comme arme biologique

A l'hôpital - Sputnik France, 1920, 27.08.2021
S'abonner
Les services de renseignement américains n’ont pas d’opinion unique au sujet de l’origine du Covid-19 et estiment possibles tant les hypothèses d’origine naturelle que celle d’une fuite de laboratoire.
Les autorités chinoises ne disposaient apparemment pas d’informations sur le coronavirus avant la flambée de la maladie, selon un rapport du renseignement US.
«La communauté du renseignement américain est parvenue à un large consensus sur une série de problèmes clés. Nous pensons que le virus [causant le Covid-19, ndlr] n'a pas été développé en tant qu'arme biologique. La majorité des agences estime également […] que le SRAS-CoV-2 n'a probablement pas été créé à l'aide du génie génétique», indique le document.
Entretemps, le Président américain a déclaré qu’il continuerait à œuvrer pour obtenir de la part de la Chine les informations nécessaires concernant le coronavirus.
«Cependant, Pékin continue d'entraver l'enquête mondiale, de refuser de partager des informations et de blâmer d'autres pays, y compris les États-Unis», affirme le rapport, estimant que la Chine est incertaine d'où pourrait mener l'enquête et de surcroît interprète les choses comme un moyen pour la communauté internationale de profiter de la situation afin d'exercer une pression politique sur elle.
«Les analystes restent incapables de s'accorder sur l'une ou l'autre des explications sans informations supplémentaires; d'aucuns privilégiant l'origine naturelle [de la pandémie, ndlr], certains celle du laboratoire et d'autres considérant les deux hypothèses comme tout aussi probables.»

Trois mois de recherches

Au mois de mai, Joe Biden avait donné l’ordre aux agences appropriées de s'efforcer de tirer au clair autant que possible l'origine de la pandémie, notamment l’hypothèse d'un virus qui se serait échappé d'un laboratoire en Chine et celle de la transmission de la maladie à l'homme par des animaux. Les conclusions de trois mois d'investigations ont été rassemblées dans un rapport.
Les origines de la pandémie de Covid-19, qui a tué quelque 4,6 millions de personnes dans le monde -selon un comptage de l’agence de presse Reuters- depuis les premiers cas enregistrés dans la ville chinoise de Wuhan en décembre 2019, restent à ce jour inconnues.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала