Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les talibans demandent l’aide de la Turquie pour gérer l’aéroport de Kaboul

© REUTERS / ASVAKA NEWSL'aéroport de Kaboul, le 23 août 2021
L'aéroport de Kaboul, le 23 août 2021 - Sputnik France, 1920, 27.08.2021
S'abonner
Face à la proposition des talibans* adressée à la Turquie de sécuriser l'aéroport de Kaboul après le retrait américain, Ankara reste toujours indécis. Selon Recep Tayyip Erdogan, «il y a toujours un risque de mort et d'autres choses de ce genre là-bas».
Recep Tayyip Erdogan a annoncé ce 27 août que les talibans* avaient sollicité auprès de la Turquie une aide technique pour gérer l'aéroport de Kaboul. Selon lui, Ankara étudie encore cette proposition.
Reuters a appris dans la journée auprès de deux représentants turcs que les talibans* avaient sollicité Ankara pour une aide technique dans la gestion de la sécurité de l'aéroport de Kaboul après le départ des troupes étrangères.
«Les talibans* ont fait une demande concernant la gestion de l'aéroport de Kaboul. Ils ont dit: “nous assurerons la sécurité et vous pourrez l'exploiter”. Mais nous n'avons pas encore pris de décision parce qu'il y a toujours un risque de mort et d'autres choses de ce genre là-bas», a déclaré M.Erdogan lors d'une conférence de presse.

Attentats à l’aéroport

Un double-attentat s’est produit le 26 août près de l'aéroport de Kaboul. Selon CBS, il a fait au moins 170 morts, dont 18 soldats américains, et plusieurs blessés. L'une des explosions a notamment eu lieu près de l'hôtel Baron où étaient rassemblés des étrangers attendant leur évacuation d'Afghanistan.
Le mouvement taliban*, qui s'est emparé du pouvoir en Afghanistan à la mi-août, a condamné ces attaques revendiquées par la filiale afghane de Daech*.

Retrait des forces turques d'Afghanistan

Depuis plusieurs mois, le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan a répété qu'il était disposé à maintenir une présence militaire à l'aéroport de Kaboul si nécessaire. Des soldats turcs ont participé aux opérations d'évacuation menées depuis deux semaines.
«Malgré les récents incidents, les forces turques ont aidé à maintenir la sécurité et l'ordre. Nos avions militaires ont évacué quelque 1.129 civils», a déclaré le président de la Communication de la présidence turque, Fahrettin Altun.
Cependant, le ministère turc de la Défense a annoncé le 25 août que l'armée turque avait commencé à se retirer d'Afghanistan. Et selon un haut représentant cité par Reuters, le départ des troupes turques va compliquer une potentielle mission de sécurité.
«Garantir la sécurité de travailleurs sans les forces armées est un travail compliqué», a-t-il ajouté sous couvert d'anonymat.
*Organisation terroriste interdite en Russie
 
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала