Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pékin dissimule-t-il des informations cruciales sur les origines du Covid-19? L'ambassade chinoise aux USA réagit

© Photo pixabay/TheDigitalArtistCoronavirus (image d'illustration)
Coronavirus (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 28.08.2021
S'abonner
«Manipulation politique», tentative de «faire de la Chine un bouc émissaire»… Dénonçant le dernier rapport américain sur l’origine du Covid-19, l'ambassade chinoise à Washington a accusé le renseignement états-unien d’«utiliser de nouveau un vieux truc», comme pour «la lessive en poudre en Irak» et les «vidéos des Casques blancs en Syrie».
L'ambassade de Chine à Washington a critiqué le rapport du renseignement américain sur l’origine du Covid-19 qui se montre incapable de trancher sur la question et accuse Pékin d'avoir retenu des informations clés sur les origines de la pandémie.
«Le rapport fabriqué par la communauté du renseignement américain n'est pas scientifiquement crédible. La recherche de l'origine est l’affaire de la science; cela ne devrait être laissé qu'aux scientifiques, et non aux experts du renseignement. Les “chefs-d'œuvre″ du renseignement américain ne manquent pas, comme l'utilisation de lessive en poudre pour condamner l'Irak de la possession d'armes de destruction massive, ou la mise en scène d’une vidéo des Casques blancs comme preuve d'une attaque chimique en Syrie. Maintenant, la partie américaine utilise de nouveau un vieux truc», a déclaré l'ambassade dans un communiqué.
La mission diplomatique a noté que les autorités chinoises avaient fourni les informations à leur disposition et avaient coopéré «de manière totalement ouverte et transparente» avec l'OMS, alors que le rapport de la communauté du renseignement américain montre que «les États-Unis sont déterminés à emprunter la mauvaise voie de la manipulation politique».
«Le rapport de la communauté du renseignement se fonde sur une présomption de culpabilité de la part de la Chine, et seulement pour faire de la Chine un bouc émissaire», a déclaré l'ambassade dans un communiqué.

Biden accuse la Chine de dissimulation

Le 27 août, les services de renseignement américains ont présenté un rapport concluant que le SARS-CoV-2, le nom scientifique du virus, n'avait pas été développé «comme arme biologique», et n'avait «probablement» pas été conçu «génétiquement».
Mais ils restent divisés entre l'hypothèse d'un premier cas causé par une exposition naturelle à un animal infecté et celle d'un accident de laboratoire.
Les services de renseignement s'estiment «incapables de prodiguer une explication plus définitive» à l'origine du Covid-19 sans «de nouvelles informations» fournies par la Chine, écrivent-ils.
près la publication du résumé de ce rapport, Joe Biden a accusé la Chine de dissimuler des «informations cruciales sur les origines de la pandémie» du Covid-19.
«Des informations cruciales sur les origines de la pandémie existent en Chine, et pourtant depuis le début, des responsables gouvernementaux en Chine œuvrent pour empêcher les enquêteurs internationaux et les acteurs mondiaux de la santé publique d'y accéder», a accusé le Président américain dans un communiqué.
Les origines de la pandémie du Covid-19, qui a tué quelque 4,6 millions de personnes dans le monde, selon un décompte de l’agence de presse Reuters, depuis les premiers cas enregistrés dans la ville chinoise de Wuhan en décembre 2019, restent à ce jour inconnues.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала