Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Plus de 70% des Français favorables à l'accueil de réfugiés afghans, soit 20 points de plus qu’il y a 3 jours

© AP Photo / Shekib RahmaniL'aéroport de Kaboul, le 16 août 2021
L'aéroport de Kaboul, le 16 août 2021 - Sputnik France, 1920, 28.08.2021
S'abonner
Alors que quelques dizaines de villes et de communes françaises accueillent des réfugiés venus de Kaboul, où les talibans* ont repris le contrôle, une majorité de Français interrogés dans le cadre d’un sondage ne veulent ouvrir leurs portes qu’aux Afghans qui ont travaillé pour la France ou pour des entreprises françaises.
© SputnikSept Français sur dix sont favorables à l'accueil de réfugiés afghans
Sept Français sur dix sont favorables à l'accueil de réfugiés afghans - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Sept Français sur dix sont favorables à l'accueil de réfugiés afghans
Les Français se montrent divisés quant à l’accueil que leur pays devrait accorder aux réfugiés afghans. Selon un sondage effectué par Harris Interactive pour LCI sur un échantillon de 1.000 personnes, même si sept Français sur dix se sont déclarés pour, le baromètre montre des clivages en fonction des conditions de cet accueil.
Ainsi, 20% des sondés estiment qu’il faut accueillir «tous les civils afghans qui en font la demande», alors qu’une majorité, à savoir 52%, voudrait limiter cette prise en charge uniquement aux «Afghans ayant travaillé pour la France (traducteurs, employés de l’Ambassade, chauffeurs, soldats de l’armée afghane formés par la France, etc.) ou pour des entreprises françaises».
27% des Français interrogés se sont opposés à toute arrivée de réfugiés afghans, alors que quelques dizaines de villes et communes françaises en ont déjà accueilli ces derniers jours.
Enfin, 1% des sondés ne s’est pas prononcé.
Ces résultats diffèrent de ceux d’un autre sondage réalisé le 25 août par l’Institut CSA pour CNews. Celui-ci montrait que 54% des Français se disaient favorables à l’accueil de réfugiés afghans sur le sol français. Le baromètre a montré des clivages en fonction des catégories d’âge ou encore de l’appartenance politique.

Le pays qui protège le plus les Afghans

Même si, officiellement, le 27 août s’est achevée l’opération de pont aérien qu’a organisée la France pour évacuer les Afghans souhaitant quitter leur sol suite à l'arrivée des talibans* au pouvoir, le secrétaire d’État français aux Affaires européennes Clément Beaune a affirmé vendredi soir sur Europe 1 que la France continuerait l’évacuation «jusqu'à la dernière seconde possible».
«Nous irons au-delà de cette opération d'urgence», a-t-il précisé avant de développer son idée:
«Nous serons ouverts à un certain nombre - quelque milliers, sans doute - d’Afghans en France et en Europe dans les mois qui viennent. Il faut organiser le mieux possible l’accueil. Nous sommes le pays en Europe qui protège le plus, qui octroie le plus l’asile aux Afghans. Pour les personnes menacées, qui ont travaillé pour la France ou l’Union européenne, des femmes notamment, la France sera là.»
La France ayant au total évacué près de 3.000 personnes de ce pays traversé par de grands bouleversements suite à la prise de Kaboul par les talibans*, parmi les villes françaises accueillant des réfugiés se trouvent Paris, Strasbourg, Lyon ou encore Lille et Villeurbanne.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала