Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Biden s’est-il vraiment endormi en pleine rencontre avec le Premier ministre israélien?

© REUTERS / EVELYN HOCKSTEIN Joe Biden
 Joe Biden - Sputnik France, 1920, 30.08.2021
S'abonner
Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent Joe Biden semblant s’endormir lors d’une rencontre au sommet. Mais la séquence a été partiellement coupée.
Déjà mis à mal sur le dossier afghan, Joe Biden a vu son image de nouveau écornée ce 27 août, lors d’un entretien avec le Premier ministre israélien Naftali Bennett, à la Maison-Blanche. Souvent surnommé «Sleepy Joe» («Joe l’endormi») par ses détracteurs, le Président américain a cette fois bel et bien semblé s’assoupir, en pleine conversation.
C’est en tout cas ce que montrent plusieurs vidéos parues sur les réseaux sociaux. Il est possible d’y voir le chef d’État fermer les yeux, tête baissée et main croisées devant lui, alors que son interlocuteur continue de lui adresser la parole.
Si de nombreux internautes ont ironisé sur cette présumée somnolence de Joe Biden, la réalité semble plus nuancée. La vidéo diffusée a en effet été amputée. Dans sa version longue, Joe Biden relève la tête après quelques secondes, puis remercie son hôte qui s’apprête à prendre congé. Des images qui donnent à penser que le chef de l’État n’était pas vraiment tombé dans les bras de Morphée.
La rencontre s’est achevée peu après. Les deux dirigeants se sont surtout entretenus de la crise sanitaire et du programme nucléaire iranien.

Attaque récurrente

Ce n’est pas la première fois que Joe Biden prête le flanc à de telles attaques et manipulations. Ses opposants se sont souvent interrogés sur sa capacité à assumer le pouvoir au vu de son âge avancé, et les critiques sur un gâtisme présumé se sont multipliées, notamment durant la campagne présidentielle. Pour mettre fin aux rumeurs, le candidat démocrate avait même publié un bulletin de santé.
Mais le Président américain a parfois donné le bâton pour se faire battre, commettant des lapsus ou des bourdes qui ne sont pas passées inaperçues. En juin, il avait notamment confondu à trois reprises la Syrie et la Libye dans une même conférence de presse. En mars, il avait qualifié son bras droit Kamala Harris de «Présidente», une confusion qu’il avait déjà commise par le passé.
D’autres vidéos semblant montrer Joe Biden endormi lors d’un entretien avec Hillary Clinton avaient également fait la joie des humoristes, en 2020.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала