Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Épouse du magnat tunisien Nabil Karoui: «Je compte sur tous les Algériens pour me rendre mon mari»

Justice - Sputnik France, 1920, 30.08.2021
S'abonner
Les autorités algériennes ont interpellé le candidat à la dernière présidentielle tunisienne et président du parti Qalb Tounes Nabil Karoui ainsi que son frère Ghazi Karoui. Ils seraient poursuivis pour être entrés illégalement en Algérie. Contactée par Sputnik, Salwa Smaoui Karoui a appelé à la libération de son époux.
Nouveaux démêlés judiciaires pour le businessman et homme politique tunisien Nabil Karoui. Inculpé et arrêté pour blanchiment d’argent, alors qu’il était candidat à la présidentielle de septembre 2019, le golden boy tunisien est cette fois-ci inquiété par la justice algérienne. Dimanche 29 août 2021, plusieurs médias électroniques tunisiens ont annoncé l’arrestation de Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes, et de son frère Ghazi Karoui, député de la même formation, à Tébessa, ville algérienne située à 50 kilomètres de la frontière tunisienne.

Blackout

Contacté par Sputnik, Samir Lakhal, journaliste à Tébessa, explique que, contrairement à ce qui a été rapporté par la presse tunisienne, l’arrestation des frères Karoui «remonte à quelques jours plus tôt et non pas au dimanche 29 août».
«Pour l’heure, il n’y a aucune information officielle sur cette affaire. Nabil et Ghazi Karoui devaient comparaître lundi [30 août, ndlr] devant le procureur de la République du tribunal de Tébessa, mais cette présentation n’a pas eu lieu. Du côté de la police, c’est également le blackout. Ce que nous savons de cette affaire c’est qu’ils ont été interpellés par la police de Tébessa suite à une enquête sur un réseau de migrants clandestins qui activait dans la frontière algéro-tunisienne. Les investigations ont permis d’identifier le lieu où ils étaient cachés. Nabil et Ghazi Karoui étaient dans une maison située dans le quartier de Bordj Larbi Boudiba, au centre de la ville de Tébessa», indique Samir Lakhal.
Abdelmadjid Tebboune et Kaïs Saied à Alger - Sputnik France, 1920, 03.08.2021
Crise politique tunisienne: comment comprendre l'appui d'Alger?
Le domicile en question, qui se trouve à quelques dizaines de mètres du consulat de Tunisie à Tébessa, appartiendrait à une famille d’hommes d’affaires locaux, dont l’un d’eux a été député du Rassemblement national démocratique (RND), un parti de la majorité parlementaire en Algérie. Les deux frères, leurs hébergeurs ainsi que les membres du réseau risquent une lourde peine de prison pour immigration clandestine. À partir de Tunis, Salwa Smaoui Karoui a fait part à Sputnik de son inquiétude à propos de la situation de son époux Nabil Karoui.
«Je préfère ne pas parler dans la situation [actuelle, ndlr]. Je peux juste dire que je suis très inquiète. Je compte sur tous les Algériens pour me rendre mon époux», a-t-elle lancé lors d’une communication téléphonique.

Fuite?

La première énigme dans cette affaire est certainement les raisons qui ont conduit Nabil et Ghazi Karoui à quitter en catimini le territoire tunisien. Notons que Ghazi n’en est pas à sa première expérience puisqu’il avait pris la fuite en août 2019 au moment de l’incarcération de son frère aîné. À la tête d’un groupe médiatique et de communication puissant, qui comprend notamment la chaîne Nessma TV, les Karoui ont lancé le parti Qalb Tounes (Au cœur de la Tunisie) que dirige Nabil depuis juin 2019. Après sa défaite au deuxième tour de la présidentielle face à Kaïs Saïed, Nabil Karoui a décidé d’engager sa formation dans les élections législatives et a décroché 38 sièges sur 217. Aux côtés d’Ennahdha, le parti islamiste que dirige le président du parlement Rached Ghannouchi, Qalb Tounes va s’opposer à la politique du Président Kaïs Saïed.
Kaïs Saïed - Sputnik France, 1920, 26.07.2021
En Tunisie, Kaïs Saïed siffle la fin de la récréation
Le 25 juillet 2021, le chef de l’État tunisien a décidé d’actionner une disposition constitutionnelle qui lui permet de geler les activités du parlement et de démettre le gouvernement. Une mesure à laquelle ont tenté de s’opposer les islamistes d’Ennahdha en dénonçant ce qu’ils considèrent être un coup d’État. Pour sa part, Nabil Karoui a préféré faire profil bas. À tel point que le député Qalb Tounes Jaouher Mghirbi a récemment déclaré que le président de son parti est «inaccessible et introuvable». Cette disparition (et réapparition en Algérie) des frères Karoui serait-elle liée à la décision de la justice tunisienne de poursuivre les dirigeants de Qalb Tounes, Ennahdha et l’association Aïch Tounsi pour perception de fonds étrangers lors de la campagne des législatives de 2019? Il faudra attendre que le parquet de Tébessa s’exprime officiellement pour avoir les premiers éléments de cette étrange affaire politique.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала