Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Japon suspend un million de doses supplémentaires du vaccin de Moderna

© AP Photo / Matt SlocumVaccin de Moderna
Vaccin de Moderna - Sputnik France, 1920, 30.08.2021
S'abonner
Le Japon a suspendu un million de doses supplémentaires du vaccin contre le Covid-19 de Moderna après le décès de deux personnes inoculées avec les lots concernés et la découverte de nouvelles fioles et seringues contaminées.
La suspension des livraisons du vaccin Moderna, soit plus de 2,6 millions de doses au total, intervient alors que le Japon est confronté à la pire vague de Covid-19 jusqu'à présent, les nouvelles infections dépassant pour la première fois les 25.000 cas ce mois-ci.
Les préfectures de Gunma, près de Tokyo, et d'Okinawa, dans le sud du pays, ont signalé des fioles et seringues contaminées, entraînant la suspension de deux lots supplémentaires, en plus des 1,63 million de doses déjà retirées la semaine dernière.
Une particule noire a été découverte dans un flacon de vaccin Moderna à Gunma, a déclaré un responsable de la préfecture, tandis qu'à Okinawa, des substances noires ont été repérées dans des seringues et un flacon, et une substance rose dans une autre seringue.
Le gouvernement a par ailleurs signalé samedi le décès de deux personnes qui ont reçu des injections de Moderna faisant partie des lots suspendus par la suite.
«Il est peu probable, à mon avis, que la contamination par des substances étrangères a conduit directement à des morts soudaines», a indiqué Takahiro Kinoshita, médecin et vice-président de Cov-Navi, un groupe d'information sur les vaccins.
«Cependant, des investigations supplémentaires sont définitivement nécessaires pour évaluer la nocivité des doses en question», a-t-il ajouté.
La contamination «est un problème sérieux» et il est nécessaire d'enquêter, mais étant donné la hausse des cas de Covid-19, les vaccinations de Moderna devraient «continuer avec les précautions appropriées», a déclaré Nicholas Rennick, un médecin australien exerçant au centre médical NTT à Tokyo.
Les cas graves de Covid-19 atteignent des niveaux records au Japon qui n'a entièrement vacciné que 44% de sa population, laissant de nombreuses personnes en convalescence chez elles, dans un contexte de pénurie de lits de soins intensifs.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала