Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une «mystérieuse» maladie virale en Inde tue 40 enfants

© AFP 2021 INDRANIL MUKHERJEEUne Indienne tient un bébé dans ses bras
Une Indienne tient un bébé dans ses bras - Sputnik France, 1920, 30.08.2021
S'abonner
En une semaine, 68 personnes, dont 40 enfants, sont décédées dans l’Uttar Pradesh frappé par une maladie d’origine inconnue, qualifiée de «fièvre mystérieuse» par les autorités sanitaires. Outre une forte fièvre, une déshydratation et une forte baisse des plaquettes, certains symptômes s’apparentent à ceux de la dengue.
Tandis que la situation sanitaire en Inde s’améliore après une flambée spectaculaire de l’épidémie de Covid-19 en début de l’été, l’État indien de l’Uttar Pradesh fait face à une maladie mortelle d’origine inconnue.
L’infection virale qui déferle sur certaines parties de la région, comptant près de 200.000 habitants, a déjà provoqué la mort de 68 personnes en une semaine, dont 40 enfants, indique le Times of India. 12 enfants sont morts au cours des dernières 24 heures.
Sur les 12 décès signalés le 28 août, le plus jeune avait 4 ans, le plus âgé 17 ans, fait savoir India Today.

Les symptômes

La plupart des malades ont souffert d’une forte fièvre, d’une déshydratation et d’une baisse soudaine du nombre de plaquettes sanguines. Les autres ont développé des symptômes de la dengue et sont décédés lors du traitement, précise le Times of India.
Il s’agit d’une «fièvre mystérieuse», selon les autorités sanitaires citées par le quotidien.
La situation est particulièrement tendue dans le district de Firozabad où 72 enfants sur les 135 infectés se battent pour la vie. Plus de la moitié d’entre eux présentent les symptômes de la dengue.
L’intensité de la fièvre est préoccupante, insiste auprès du quotidien le Dr Hansraj Singh, directeur médical en chef (CMS) de la faculté de médecine de Firozabad. «Les enfants mettent deux semaines pour récupérer.»

Les facteurs aggravants

La propagation de telles maladies à transmission vectorielle est stimulée par l’humidité élevée et les températures hautes qui touchent la région, note pour sa part le directeur adjoint du département de la santé, AK Singh. Les cas de décès feront l’objet d’investigations. Certaines des personnes décédées souffraient également de comorbidités, a-t-il ajouté.
Afin d’éviter le risque de contracter une maladie à transmission vectorielle comme le paludisme, les habitants sont appelés à ne surtout pas utiliser l’eau collectée dans les maisons et dans les endroits à proximité, alerte le Dr Sunil Sharma auprès de la chaîne de télévision India News.

Le Covid-19

L’Inde, dont la population est de plus de 1,3 milliard d’habitants, a recensé 42.909 nouveaux cas de Covid-19 et 380 décès au cours des dernières 24 heures. Au total, 32,7 millions de cas et plus de 438.000 décès ont été détectés dans le pays depuis le début de la pandémie.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала