Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une équipe de tournage russe autorisée à embarquer dans l’ISS pour le premier film dans l’espace

© Photo Roscosmos / Aller dans la banque de photosDécollage du lanceur Soyouz-2.1a vers l’ISS, 25 avril 2020
Décollage du lanceur Soyouz-2.1a vers l’ISS, 25 avril 2020 - Sputnik France, 1920, 31.08.2021
S'abonner
Le réalisateur Klim Chipenko et l’actrice Ioulia Peressild, tous deux Russes, ont reçu l’autorisation de se rendre dans l’ISS afin d’y tourner le premier film dans l’espace. Ils devraient rejoindre la station le 5 octobre pour des prises de vue d’une douzaine de jours.
Le projet russe de tourner le premier long-métrage de fiction dans l’espace est sur le point de se concrétiser. Deux membres de l’équipe de tournage, le réalisateur Klim Chipenko et l’actrice Ioulia Peressild, ont réussi les examens médicaux nécessaires pour effectuer leur voyage spatial vers l’ISS. Ils y resteront du 5 au 17 octobre.
Avec d’autres professionnels qui les accompagneront, ils ont été reconnus «aptes aux vols spatiaux» du point de vue de leur état de santé par le Centre d’entraînement des cosmonautes Youri Gagarine. Ils s’envoleront grâce au vaisseau Soyouz MS-19 depuis le cosmodrome de Baïkonour, situé au Kazakhstan, et reviendront sur Terre à bord du Soyouz MS-18.
L’actrice de 36 ans, déjà vue dans «Résistance», a fait part de sa joie sur son compte Instagram, évoquant un «autre pas en avant». M. Chipenko est quant à lui familier avec le thème de l’espace, puisqu’il avait déjà tourné Salyut-7 en 2017, un film retraçant l’accident et la phase de réparation de la station spatiale soviétique du même nom.

Le projet

Le film intitulé en russe «Vyzov», traduit par «Le défi», devrait être un drame spatial, mais son scénario reste un secret bien gardé. Le projet a été initié par la chaîne russe Perviy Kanal, qui devrait de fait obtenir les droits de diffusion, ainsi que par l’agence spatiale russe Roscosmos. Le budget n’a pas été dévoilé.
60 ans après le vol de Youri Gagarine, le film constitue une nouvelle étape dans la course à l’espace. Du propre aveu du directeur de Roscosmos, Dmitri Rogozine, producteur du film, ce sont Tom Cruise et le réalisateur Doug Liman qui l’avaient approché en 2020 pour un tel projet, mais «des forces politiques» les avaient pressés d’y renoncer. Ils ont dû se tourner vers la Nasa et SpaceX.
«J'ai compris après cette histoire que le cosmos, c'est de la politique. De là est née l’idée qu’il fallait tourner un film russe», a-t-il confié à la mi-juin au quotidien Komsomolskaïa Pravda. En décembre, Roscosmos enverra également le milliardaire japonais Yusaku Maezawa en orbite, lequel voyagera avec un assistant chargé de produire un documentaire sur son aventure.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала