Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des chiens de l’armée US abandonnés dans des cages à Kaboul? Le Pentagone dément

CC BY 2.0 / Jim Kelly / DepartureAéroport international de Kaboul (archive photo)
Aéroport international de Kaboul (archive photo) - Sputnik France, 1920, 01.09.2021
S'abonner
Une ONG américaine, qui protège les droits des animaux, a accusé les États-Unis d’avoir abandonné des chiens de l’armée dans des cages à l’aéroport de Kaboul. Le Pentagone a qualifié cette information d’erronée.
L’armée américaine n’a pas laissé «de chiens dans des cages» à l’aéroport de la capitale afghane après son départ, les chiens pris en photos relèvent d’une organisation locale, a déclaré ce mardi 31 août le porte-parole du Pentagone John Kirby.
​Toutefois, la question reste entière puisque certaines images partagées sur Internet montrent des chiens en train d’errer dans l’aéroport. Plusieurs commentateurs ont réagi aux propos de M.Kirby en demandant de préciser si les militaires avaient relâché les chiens placés dans des cages par le Kabul Small Animal Rescue.

Des chiens à l’aéroport de Kaboul

L’organisation américaine de protection des animaux American Humane avait précédemment publié un communiqué accusant Washington d’avoir abandonné des dizaines de chiens en Afghanistan où les talibans* sont arrivés au pouvoir à la mi-août.
​L’ONG a précisé sur Twitter avoir reçu des informations de Kaboul, y compris de certains soldats, qui indiquent «que non seulement des chiens de travail sous contrat se sont vu refuser l'accès aux soutes cargo des derniers avions [quittant l’Afghanistan, ndlr], mais que le gouvernement a également refusé de les mettre à bord des avions charters».

Évacuation d’animaux de Kaboul

L’évacuation de chiens et chats d’Afghanistan a déjà fait polémique. Un ancien militaire anglais, Paul «Pen» Farthing, a affrété un avion privé pour rapatrier au Royaume-Uni 140 chiens et 60 chats le 29 août.
L’opération, baptisée Ark en référence à l'Arche de Noé, a été organisée avec le soutien de l’armée britannique, selon le ministère de la Défense.
Cette opération a défrayé la chronique, car en sauvant les animaux M.Farthing a laissé sur place 24 employés afghans du refuge animalier Nowzad qu’il avait créé à Kaboul après avoir terminé son service militaire pendant les années 2000.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала