Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Face à la pénurie de main d’œuvre, un McDo embauche des jeunes de 14 ans

© Sputnik . Natalia SeliverstovaUn McDonald's
Un McDonald's - Sputnik France, 1920, 02.09.2021
S'abonner
Faute de personnel, la gérante d’un restaurant McDonald’s aux États-Unis a décidé d’ouvrir ses offres d’emploi aux ados de 14 et 15 ans, selon Business Insider. D’autres enseignes vont jusqu’à proposer des postes de direction à des candidats très jeunes.
À l’instar de la France, les États-Unis font face à une pénurie de main d’œuvre dans plusieurs secteurs, plombant la reprise économique. C’est particulièrement le cas du milieu de la restauration, déserté par les candidats. Un restaurant McDonald’s dans l’Oregon s’est même résolu à engager des travailleurs de 14 et 15 ans, rapporte Business Insider.
Heather Coleman, dont la famille gère un restaurant franchisé McDonald’s depuis 40 ans, a placé une large bannière pour annoncer la mesure.
«Il y a toujours des problèmes de personnel, mais cette situation est inédite», témoigne-t-elle auprès du média.
Aux États-Unis, McDonald’s a récemment augmenté le salaire minimum dans ses restaurants à 15 dollars de l’heure (12,6 euros), mais cela n’a pas suffi. La gérante assure toutefois qu’ouvrir des postes aux moins de 16 ans lui a apporté environ 25 candidatures en deux semaines, une «bénédiction».
«Ils ont la volonté et l'éthique du travail. Ils comprennent la technologie. Ils s'adaptent très rapidement», se réjouit-elle.
Dans l’Oregon, l’âge minimum légal pour travailler est de 14 ans, avec les mêmes droits que les travailleurs majeurs, tant que le travail n’est pas dangereux.

Difficultés de recrutement

D’après Business Insider, beaucoup renoncent à ce type d’emploi pour éviter de faire face à des clients en colère. D’autres franchises n’hésitent pas à embaucher des travailleurs de la même tranche d’âge ailleurs dans le pays, souligne la BBC. La situation est telle que des restaurants ont dû fermer leur salle, n’assurant que le drive, ou ferment plus tôt, faute de personnel.
La chaîne texane Layne’s Chicken Finger s’est vue contrainte de promouvoir des jeunes d’un peu plus de 20 ans à des postes de cadres, payés 50.000 dollars (42.000 euros) l’année. «Nous avons si peu de personnel à la direction que nous ne pouvons pas nous étendre à d’autres sites», déplore auprès du Wall Street Journal Garrett Reed, directeur général de l’enseigne. «J’ai une bonne génération de jeunes de 16 et 17 ans, mais j’ai besoin d’une année ou deux de plus pour les former à la gestion des magasins».

En France

La branche hexagonale de McDonald’s ne pourrait pas adopter une telle mesure, puisque l’âge minimum légal pour travailler y est fixé à 16 ans. Le pays fait lui aussi face à une pénurie de travailleurs. Au 2e trimestre 2021, il y avait plus de 260.000 emplois vacants, d’après l’enquête Activité et conditions d’emploi de la main-d’œuvre (Acemo).
La pénurie touche des secteurs aussi divers que l’industrie, l’hôtellerie, la restauration, la construction et les services. Le 25 août, Bruno Le Maire a appelé les entreprises à embaucher «massivement des jeunes, des apprentis» tout en leur offrant une meilleure rémunération. Il promet également de continuer à aider les secteurs en difficulté.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала