Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie ambitionne de transformer son Extrême-Orient en «un polygone de projets climatiques»

© Sputnik . Vitaliy Ankov / Aller dans la banque de photosExtrême-Orient russe
Extrême-Orient russe - Sputnik France, 1920, 02.09.2021
S'abonner
Une «priorité nationale pour le XXIe siècle», estime Vladimir Poutine. La Russie continue à développer des régions de l’Extrême-Orient. Ce jeudi 2 septembre, lors du sixième Forum économique orientale, un ministre russe a proposé d’y créer une zone avec des villes écologiques.
Le développement de l’Extrême-Orient est au cœur des discussions du sixième Forum économique oriental (FEO) qui a débuté ce jeudi 2 septembre à Vladivostok. Riche en ressources naturelles et renfermant un immense potentiel, la région pourrait accueillir dans le futur «une zone écologique libre», a fait savoir le ministre russe pour le développement de l'Extrême-Orient et de l'Arctique, Alekseï Chekunkov.
«Nous pouvons y avoir l’une des capitales mondiales des projets climatiques […]. L’Extrême-Orient pourrait être un polygone de projets climatiques avec des villes écologiques», a-t-il déclaré.
 
Plus tôt, dans une interview au journal FEO-2021, M.Chekunkov a expliqué que du point de vue de l'écologie, l'Extrême-Orient peut devenir l'un des centres mondiaux du «green business».
«Sur la carte, nous sommes le plus grand espace vert du monde. Toutes les technologies de protection de la forêt seront extrêmement demandées, y compris celles permettant d’augmenter sa capacité à absorber. L’Extrême-Orient peut devenir l'un des principaux fabricants de crédits carbone dans le monde», a-t-il exposé.
Pour le ministre, l'Extrême-Orient peut produire une énorme quantité d'énergie pure.
«Aujourd'hui, seulement 23% du potentiel des ressources hydroélectriques du territoire sont exploités. Un grand nombre de rivières de l'Extrême-Orient, le soleil et le vent sont des sources potentielles d'énergie propre et renouvelable. Nous considérons une transition d’économies entières sur la base de l'hydrogène», a-t-il ajouté.

Une région en développement

En décembre 2014, Vladimir Poutine a signé une loi sur les territoires de développement prioritaire, dont les résidents peuvent bénéficier d'avantages fiscaux à grande échelle.
En juillet 2020, 20 territoires de la sorte ont été créés en Extrême-Orient, bénéficiant d’environ 3.000 milliards de roubles d’investissement.
En 2015, la loi sur le port franc de Vladivostok est entrée en vigueur, créant ainsi une zone portuaire qui bénéficie d'un régime particulier de douane et d'impôt.
Des oursins échoués sur la côte du golfe Avatchinski, au Kamtchatka, le 4 octobre 2020 - Sputnik France, 1920, 04.10.2020
Nouveaux détails sur la pollution des eaux du Pacifique dans l'Extrême-Orient russe
Juin 2016, la loi sur l’hectare d’Extrême-Orient est également entrée en vigueur. Elle prévoit l'attribution gratuite et pour une période de cinq ans d'un terrain d'une superficie d'un hectare aux citoyens russes qui souhaitent s'installer au Kamtchatka, en Iakoutie, dans les territoires du Primorié, de Khabarovsk, dans les régions de l'Amour, de Magadan et de Sakhaline. Pour le moment, plus de 95.000 personnes ont reçu leur hectare.
Vladimir Poutine a déclaré en novembre 2017 que le développement de l'Extrême-Orient était pour la Russie une «priorité nationale du XXIe siècle», évoquant la création de «zones de croissance» dans la région, l’exploitation à grande échelle des ressources naturelles et le soutien des industries de haute technologie.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала