Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La pénurie d'oxygène due au Covid-19 impacte désormais l’exploitation de pétrole américain

Extraction de pétrole - Sputnik France, 1920, 05.09.2021
S'abonner
Le Covid-19 aggrave les pénuries d'oxygène liquide médical, impactant certains secteurs aux États-Unis. Après l’industrie spatiale, très demandeuse en la matière, notamment pour alimenter certaines fusées, l’entreprise Citgo suspend pour quatre jours certaines parties de sa raffinerie au Texas.
La demande croissante d'oxygène liquide médical touche désormais le secteur du raffinage de pétrole aux États-Unis.
Face à la hausse des hospitalisations des patients atteints du Covid-19, Citgo Petroleum Corporation, entreprise de statut américain détenue par la compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA, a décidé de suspendre pour quatre jours certaines parties de sa raffinerie dans la région de Corpus Christi au Texas, rapporte Bloomberg.
La section d’unité fermée jusqu’au 6 septembre est destinée à la récupération du soufre qui nécessite de l'oxygène pour l’augmentation de sa capacité.

L’industrie spatiale également touchée

Auparavant, c’est le secteur spatial qui avait été confronté à des pénuries de carburant en raison du manque d'oxygène, notamment SpaceX, qui utilise un mélange de méthane et d’oxygène pour les moteurs de ses Falcon 9.
«Il faut nous assurer que les hôpitaux auront l'oxygène dont ils ont besoin, mais si quelqu’un a de l'oxygène liquide à revendre, envoyez-moi un e-mail», a déclaré Gwynne Shotwell, directrice de l'exploitation de SpaceX, lors d’une récente table ronde.
Elon Musk, fondateur de l’entreprise, a annoncé le 26 août sur Twitter que cette difficulté d’approvisionnement représentait «un risque, mais pas encore un facteur limitant» pour le lancement de certaines fusées.
La NASA a également retardé d’une semaine le lancement de son satellite Landsat 9 chargé de l’observation terrestre à cause des mêmes raisons. Selon l’agence spatiale, la demande médicale «a un impact sur la livraison d’azote liquide» bien qu’il ne s’agisse pas d’oxygène.

Le Covid-19 aux États-Unis

Les États-Unis recensaient 157.997 cas de Covid-19 au 3 septembre. Un léger recul par rapport au 1er septembre quand un pic à 179.124 contaminations a été enregistré, comme l’indique le bilan des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). Quant au nombre des hospitalisations, il reste élevé, avec 97.152 cas enregistrés au 3 septembre, bien qu’il soit également en légère baisse par rapport au 31 août (98.744), selon le site OurWorldinData.
La Floride, l'Oregon, Hawaï, le Mississippi et la Louisiane présentaient les nombres les plus élevés d'hospitalisations liées au Covid-19, et de nombreux hôpitaux manquaient dangereusement de personnel et de lits d'unité de soins intensifs, selon Associated Press.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала