Tentative de coup d'État en Guinée

Dimanche 5 septembre dernier, une tentative de coup d'État a eu lieu en Guinée, rapporte le site Jeune Afrique. Les forces spéciales gouvernementales qui ont organisé le putsch ont annoncé l'arrestation du Président Alpha Condé et la dissolution du gouvernement.
Retrouvez les images depuis la Guinée dans ce diaporama de Sputnik.
© AFP 2022 Cellou BinaniUne tentative de coup d'État a eu lieu en Guinée. Des militaires des forces spéciales ont publié dimanche 5 septembre une vidéo annonçant l'arrestation du Président Alpha Condé, qui avait dirigé le pays pendant plus de dix ans. Ils ont également instauré un couvre-feu dans tout le pays.
Une tentative de coup d'État a eu lieu en Guinée. Des militaires des forces spéciales ont publié dimanche 5 septembre une vidéo annonçant l'arrestation du Président Alpha Condé, qui avait dirigé le pays pendant plus de dix ans. Ils ont également instauré un couvre-feu dans tout le pays. - Sputnik Afrique
1/10
Une tentative de coup d'État a eu lieu en Guinée. Des militaires des forces spéciales ont publié dimanche 5 septembre une vidéo annonçant l'arrestation du Président Alpha Condé, qui avait dirigé le pays pendant plus de dix ans. Ils ont également instauré un couvre-feu dans tout le pays.
© AFP 2022 Cellou BinaniVers 8 heures du matin, heure locale, le 5 septembre, des tirs nourris ont éclaté dans le centre de Conakry. Des colonnes de véhicules de transport de troupes ont pénétré dans la ville.

Vers 8 heures du matin, heure locale, le 5 septembre, des tirs nourris ont éclaté dans le centre de Conakry. Des colonnes de véhicules de transport de troupes ont pénétré dans la ville. - Sputnik Afrique
2/10
Vers 8 heures du matin, heure locale, le 5 septembre, des tirs nourris ont éclaté dans le centre de Conakry. Des colonnes de véhicules de transport de troupes ont pénétré dans la ville.

© AFP 2022 Military sourceSelon les médias locaux, des tirs en rafale ont été entendus dans les quartiers d'affaires et dans le quartier administratif de la capitale. Des sources de Jeune Afrique affirment que si, pour Condé, 83 ans, ce n'est pas le premier coup d'État, la situation semble grave en raison de la force des rivaux.
Sur la photo: Alpha Condé, Président renversé de la Guinée.
Selon les médias locaux, des tirs en rafale ont été entendus dans les quartiers d'affaires et dans le quartier administratif de la capitale. Des sources de Jeune Afrique affirment que si, pour Condé, 83 ans, ce n'est pas le premier coup d'État, la situation semble grave en raison de la force des rivaux. Sur la photo: Alpha Condé, Président renversé de la Guinée. - Sputnik Afrique
3/10
Selon les médias locaux, des tirs en rafale ont été entendus dans les quartiers d'affaires et dans le quartier administratif de la capitale. Des sources de Jeune Afrique affirment que si, pour Condé, 83 ans, ce n'est pas le premier coup d'État, la situation semble grave en raison de la force des rivaux.
Sur la photo: Alpha Condé, Président renversé de la Guinée.
© REUTERS / Saliou SambLa seule route menant du Nord au palais présidentiel est bloquée par des militaires.

La seule route menant du Nord au palais présidentiel est bloquée par des militaires. - Sputnik Afrique
4/10
La seule route menant du Nord au palais présidentiel est bloquée par des militaires.

© REUTERS / Saliou SambL'armée exhorte les habitants à rester chez eux.
Sur la photo: commandos dans une rue de Conakry lors de la tentative de coup d'État.

L'armée exhorte les habitants à rester chez eux. Sur la photo: commandos dans une rue de Conakry lors de la tentative de coup d'État. - Sputnik Afrique
5/10
L'armée exhorte les habitants à rester chez eux.
Sur la photo: commandos dans une rue de Conakry lors de la tentative de coup d'État.

© AFP 2022 Military SourceL'insurrection implique le Groupement de forces spéciales gouvernementales (GPS). Il s’agit d’une unité d'élite de l'armée guinéenne. Mieux formée et armée que les autres, donc. Le GPS est dirigé par le colonel Mamady Doumbouya, Malinké originaire de Kankan dans l'est du pays. Auparavant, il avait été légionnaire dans l'armée française. En 2018, il a été rappelé en Guinée pour diriger les forces spéciales fraîchement créées.
Sur la photo: le colonel Doumbouya fait une déclaration après la capture du Président de la Guinée et la dissolution du gouvernement.
L'insurrection implique le Groupement de forces spéciales gouvernementales (GPS). Il s’agit d’une unité d'élite de l'armée guinéenne. Mieux formée et armée que les autres, donc. Le GPS est dirigé par le colonel Mamady Doumbouya, Malinké originaire de Kankan dans l'est du pays. Auparavant, il avait été légionnaire dans l'armée française. En 2018, il a été rappelé en Guinée pour diriger les forces spéciales fraîchement créées. Sur la photo: le colonel Doumbouya fait une déclaration après la capture du Président de la Guinée et la dissolution du gouvernement. - Sputnik Afrique
6/10
L'insurrection implique le Groupement de forces spéciales gouvernementales (GPS). Il s’agit d’une unité d'élite de l'armée guinéenne. Mieux formée et armée que les autres, donc. Le GPS est dirigé par le colonel Mamady Doumbouya, Malinké originaire de Kankan dans l'est du pays. Auparavant, il avait été légionnaire dans l'armée française. En 2018, il a été rappelé en Guinée pour diriger les forces spéciales fraîchement créées.
Sur la photo: le colonel Doumbouya fait une déclaration après la capture du Président de la Guinée et la dissolution du gouvernement.
© REUTERS / Saliou SambUn véhicule de l'armée dans un quartier de Conakry lors du putsch organisé par les forces spéciales.

Un véhicule de l'armée dans un quartier de Conakry lors du putsch organisé par les forces spéciales. - Sputnik Afrique
7/10
Un véhicule de l'armée dans un quartier de Conakry lors du putsch organisé par les forces spéciales.

© AP PhotoAccompagné de membres du GPS, Doumbouya s'est personnellement rendu au palais présidentiel, où il a combattu les soldats de la garde du chef de l'État.
Sur la photo: homme blessé dans une rue de Conakry lors du putsch organisé par les forces spéciales.
Accompagné de membres du GPS, Doumbouya s'est personnellement rendu au palais présidentiel, où il a combattu les soldats de la garde du chef de l'État. Sur la photo: homme blessé dans une rue de Conakry lors du putsch organisé par les forces spéciales. - Sputnik Afrique
8/10
Accompagné de membres du GPS, Doumbouya s'est personnellement rendu au palais présidentiel, où il a combattu les soldats de la garde du chef de l'État.
Sur la photo: homme blessé dans une rue de Conakry lors du putsch organisé par les forces spéciales.
© AFP 2022 Cellou BinaniCes derniers mois, le nom de Doumbouya revient régulièrement dans la presse guinéenne: le colonel a appelé le ministère guinéen de la Défense à doter son département de pouvoirs spéciaux.
Sur la photo: camionnette des forces armées guinéennes renversée dans le centre-ville de Conakry lors du putsch organisé par les forces spéciales.
Ces derniers mois, le nom de Doumbouya revient régulièrement dans la presse guinéenne: le colonel a appelé le ministère guinéen de la Défense à doter son département de pouvoirs spéciaux. Sur la photo: camionnette des forces armées guinéennes renversée dans le centre-ville de Conakry lors du putsch organisé par les forces spéciales. - Sputnik Afrique
9/10
Ces derniers mois, le nom de Doumbouya revient régulièrement dans la presse guinéenne: le colonel a appelé le ministère guinéen de la Défense à doter son département de pouvoirs spéciaux.
Sur la photo: camionnette des forces armées guinéennes renversée dans le centre-ville de Conakry lors du putsch organisé par les forces spéciales.
© REUTERS / Souleymane CamaraDes informations contradictoires nous proviennent de Conakry. Selon un haut responsable, le Président guinéen, Alpha Condé, n'a pas été blessé et se trouve sous la protection de la garde. Il est également rapporté que les forces loyales au Président guinéen ont arrêté 25 putschistes.
Sur la photo: des habitants de Conakry saluent les putschistes.

Des informations contradictoires nous proviennent de Conakry. Selon un haut responsable, le Président guinéen, Alpha Condé, n'a pas été blessé et se trouve sous la protection de la garde. Il est également rapporté que les forces loyales au Président guinéen ont arrêté 25 putschistes. Sur la photo: des habitants de Conakry saluent les putschistes.  - Sputnik Afrique
10/10
Des informations contradictoires nous proviennent de Conakry. Selon un haut responsable, le Président guinéen, Alpha Condé, n'a pas été blessé et se trouve sous la protection de la garde. Il est également rapporté que les forces loyales au Président guinéen ont arrêté 25 putschistes.
Sur la photo: des habitants de Conakry saluent les putschistes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала