Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nouvel élan aux discussions internationales pour une transition vers une économie durable des plastiques

© AP PhotoSiège de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) à Genève
Siège de l'Organisation mondiale du commerce  (OMC) à Genève - Sputnik France, 1920, 06.09.2021
S'abonner
1.000 milliards de dollars par an: c'est le montant colossal du commerce mondial des plastiques, soit 5% du commerce global de marchandises, un chiffre qui soulève de sérieuses inquiétudes quant aux répercussions de la pollution provoquée par les 8,3 milliards de tonnes de plastiques produits depuis le début des années 50 dans le monde.
Pour faire face à «l'augmentation des coûts environnementaux, sanitaires et économiques de la pollution par les matières plastiques», un groupe de pays membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) avait lancé en novembre 2020 une nouvelle initiative visant à étudier comment «l'OMC pourrait contribuer aux efforts […] visant à promouvoir la transition vers un commerce des matières plastiques plus durable sur le plan environnemental».
Le groupe «s'efforcera d'identifier les possibilités de renforcement de la coopération commerciale dans le cadre des règles et mécanismes de l'OMC pour soutenir les efforts déployés dans d'autres enceintes», a-t-il été précisé.
Depuis le lancement de ce Dialogue informel, désormais co-parrainé par 16 pays, «l'engagement des membres dans les discussions sur les plastiques avait quadruplé, y compris lors des réunions du Comité du commerce et de l'environnement. Cela avait permis à de nombreux membres de partager des études et des données d'expérience sur des sujets tels que les déchets marins, la pollution par les plastiques et les partenariats public-privé dans le cadre de la transition vers une économie circulaire», se félicite l’OMC.
«Les discussions sur le commerce des plastiques s’intensifient à l’OMC», a relevé la semaine dernière le directeur général adjoint de l’Organisation, Jean-Marie Paugam, lors d’un événement de haut niveau à Genève.
L’intérêt des membres de l’OMC pour les efforts visant à faire face aux conséquences environnementales du commerce des plastiques «est allé grandissant ces dernières années, ce qui a permis une meilleure compréhension de la manière dont les politiques commerciales peuvent être orientées pour favoriser la transition vers une économie des plastiques durable», a-t-il mis en avant, lors de cet événement de haut niveau sur l’action mondiale pour lutter contre la pollution par les matières plastiques.
«Le sujet n'est pas entièrement nouveau, nous en avons discuté dès 1995 au sein de la commission du commerce et de l'environnement, mais il s'intensifie vraiment ces dernières années», a déclaré M.Paugam.
La base de données environnementale de l'OMC fait état de 130 mesures commerciales pour lutter contre la pollution plastique entre 2009 et 2019, dont les deux tiers ont été notifiés à l'OMC au cours des quatre dernières années.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала