Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

WhatsApp ne se lancera plus sur les appareils Android ou iOS obsolètes

WhatsApp - Sputnik France, 1920, 06.09.2021
S'abonner
Les utilisateurs qui négligent de mettre à jour leur Android ou iOS ne seront bientôt plus capables d’utiliser WhatsApp sur leurs appareils, selon l’entreprise, qui a annoncé que la messagerie ne se lancera plus sur Android 4.0.4 et iOS 9 à compter du 1er novembre.
La messagerie WhatsApp cessera de marcher sur les appareils avec des systèmes Android et iOS obsolètes. L'entreprise a publié des informations actualisées sur les besoins des périphériques sur son blog.
À partir du 1er novembre 2021, il ne sera plus possible de lancer l'application sur des smartphones avec Android 4.0.4 ou iOS 9 qui sont toujours utilisés dans le monde entier. Une carte SIM et une connexion Internet sont toujours nécessaires pour faire fonctionner la messagerie.
«La prise en charge des tablettes dotées d'une carte SIM active reste limitée et nous ne prenons pas en charge les appareils utilisant uniquement le Wi-Fi. Il vous faut également un forfait de données pour recevoir des messages lorsque vous n'êtes pas connecté à un réseau Wi-Fi», détaille le site.

Des recommandations

Afin de ne pas perdre des fichiers importants ou des données personnelles, l’entreprise, qui appartient à Facebook, a conseillé aux propriétaires de portables avec un système non mis à jour, soit de le faire, soit de sauvegarder l'historique des chats avant la fin du fonctionnement de l’application.

Fonctionnalité exclusive

Auparavant, WhatsApp avait annoncé une autre fonctionnalité, à savoir la possibilité de transférer des données entre iOS et Android. Pour l'instant, cette fonctionnalité sera une exclusivité de certains modèles Samsung, qui exige un fil avec connecteurs USB-C-Lightning.

Les nouveautés de WhatsApp ne cessent pas

Ce n’est pas le premier changement que l’entreprise a récemment annoncé à ses utilisateurs. Une nouveauté, relative à des modifications de la politique de confidentialité de WhatsApp, qui avait prévu de partager plus d’informations sur ses utilisateurs avec Facebook, a été une pomme de discorde entre la messagerie et ses usagers.
Tout d’abord, la messagerie a prévenu qu’à l’introduction de la nouvelle politique d’utilisation les comptes des usagers qui ne l’acceptent pas seront supprimés. Cela a provoqué une vague de mécontentement de la part des utilisateurs, et une vague de nouvelles arrivées sur d’autres messageries, comme Signal ou Telegram. Après quelques mois, WhatsApp a un peu rétropédalé.
L’entreprise avait alors promis qu’aucun utilisateur qui déciderait de ne pas les accepter ne verrait son compte supprimé. Elle a, toutefois, précisé que les fonctionnalités de la messagerie seraient limitées dans ce cas.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала