Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les talibans demandent aux USA de leur verser les avoirs du gouvernement afghan, selon la TV

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosSituation en Afghanistan après le retour des talibans* au pouvoir, août 2021
Situation en Afghanistan après le retour des talibans* au pouvoir, août 2021  - Sputnik France, 1920, 08.09.2021
S'abonner
Le «gouvernement taliban*» veut que les États-Unis lui remettent près de huit milliards d’euros de réserves appartenant à la Banque centrale afghane, a annoncé une chaîne de télévision locale.
Étant venus à bout de la dernière poche de résistance dans la vallée du Panchir, les talibans* demandent aux États-Unis de leur verser les fonds du gouvernement afghan bloqués par Washington, rapporte la chaîne de télévision locale Shamshad News.
Selon ces informations, la demande a été formulée par le ministre afghan des Réfugiés par intérim Halil al-Rahman Haqqani, membre du mouvement islamiste. Les talibans* exhortent également à leur remettre d’autres fonds destinés à la stabilisation et à la reconstruction du pays.
Dans le même temps, M.Haqqani a appelé les États-Unis et l’Onu à exclure les noms des leaders des talibans* de leurs listes de sanction, indique Shamshad News.

Nouveau gouvernement afghan

Mardi 7 septembre, les talibans* ont dévoilé la composition de leur gouvernement intérimaire dont tous les membres sont issus du mouvement terroriste et presque tous appartiennent à l’ethnie pachtoune.
Le gouvernement est dirigé par Mohammad Hassan Akhund, ancien proche collaborateur du mollah Omar, décédé en 2013. Il figure sur la liste noire des Nations unies depuis 2001, tout comme plusieurs de ses ministres, dont quatre sont passés par la prison américaine de Guantanamo.
Le co-fondateur du mouvement Abdul Ghani Baradar est lui devenu vice-Premier ministre et le mollah Yaqoub, fils du mollah Omar, ministre de la Défense.

Fonds bloqués par Washington

Après la prise du pouvoir par les talibans*, l’administration américaine a gelé près de 9,5 milliards de dollars (huit milliards d’euros) de réserves appartenant à la Banque centrale afghane. La majorité de ces fonds sont détenus en dehors de l’Afghanistan.
Washington pourrait également bloquer l’aide prévue pour l'Afghanistan par le FMI et la Banque mondiale, comme il l’a fait avec d’autres pays dont il ne reconnaît pas le gouvernement, dont l’exemple le plus récent est le Venezuela.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала