Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les talibans prennent le contrôle de l’ambassade de Norvège à Kaboul - photos

Drapeau Norvégien  - Sputnik France, 1920, 09.09.2021
S'abonner
Comptant parmi les pays occidentaux à avoir évacué leur mission diplomatique en raison de l’arrivée des talibans* au pouvoir, la Norvège a vu son ambassade passer aux mains des fondamentalistes, a confirmé le 8 septembre l’ambassadeur norvégien en Iran. Les islamistes promettent toutefois de rendre l’ambassade.
Destruction de DVD de dessins animés et de CD de chants de Noël: le quotidien norvégien Aftenposten a publié le 7 septembre une série de photos montrant des talibans* à l’intérieur de l’ambassade de Norvège à Kaboul.
​Par la suite, l’ambassadeur norvégien en Iran Sigvald Hauge a confirmé sur Twitter que les talibans* s’étaient emparés du bâtiment.
Comme l’écrit l’Aftenposten, les employés ont quitté l’ambassade le 14 août, à la veille de la prise de Kaboul. Le quotidien précise que la Norvège y avait une mission diplomatique depuis 20 ans, soit la durée de sa participation à l’opération de l’Otan en Afghanistan. Cette présence a coûté aux contribuables norvégiens plus de 23 milliards de couronnes, soit plus de deux milliards d’euros.
La Norvège a terminé le 27 septembre ses évacuations d'Afghanistan. Les avions ont ramené environ 1.100 personnes.

Un drapeau géant

Le 6 septembre plusieurs médias américains ont publié des photos de l'ambassade des États-Unis à Kaboul avec un drapeau taliban* géant peint sur un des murs. Le New York Post a écrit qu’il s’agissait d’«une provocation» car les ambassades sont généralement considérées comme la propriété des nations qui les possèdent.
Le quotidien a rappelé que le département d'État américain avait rejeté la proposition des talibans* de maintenir l'ambassade ouverte après le départ des troupes et avait préféré déplacer sa mission diplomatique à Doha, au Qatar.
​Quant à la mission russe, l’ambassadeur en Afghanistan Dmitri Jirnov a annoncé le 16 août que les talibans* s’étaient chargés de sécuriser le bâtiment après le départ des forces de sécurité afghanes. Selon lui, le mouvement a assuré Moscou que les diplomates russes «ne perdraient pas le moindre cheveu» et qu’ils pouvaient «travailler tranquillement».
La France, elle, a évacué en 12 jours, dans le cadre de l’opération Apagan, déclenchée le 15 août, près de 3.000 personnes dont une centaine de ressortissants français et plus de 2.600 Afghans. Le 26 août, Emmanuel Macron a annoncé que l'ambassadeur de France en Afghanistan, David Martinon, continuerait à opérer depuis Paris.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала