Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Raoult explique pourquoi il compte rester directeur de l’IHU pendant encore un an

© AFP 2021 CHRISTOPHE ARCHAMBAULTPr Didier Raoult
Pr Didier Raoult - Sputnik France, 1920, 10.09.2021
S'abonner
À la retraite en tant que praticien hospitalier, le Pr Raoult a assuré sur BFM TV qu’il restera encore un an à la tête de l’IHU de Marseille. Quelques jours plus tôt, il avait appelé à ne «pas détruire» l’institut qu’il a créé.
«On ne change pas un directeur comme ça», lâche le professeur Didier Raoult sur BFM TV, interrogé sur son départ éventuel de l’IHU. Ayant déjà pris sa retraite universitaire, il assure qu’il restera encore un moment à la direction de l’institut marseillais.
Il confirme ensuite quitter ses fonctions de directeur de l’IHU «dans un an». Malgré la tenue d’un conseil d’administration qui traitera de la question en novembre prochain, l’immunologue affirme que cela ne pourra le forcer à partir plus tôt. «C’est la présidente qui nomme le directeur de l’IHU, ce n’est pas le conseil d’administration», explique-t-il. Et cette dernière lui aurait assuré de son soutien.
Parmi la vingtaine de personnes de ce conseil d’administration figurent Jean-Luc Jouve, président de la commission médicale de l’établissement, et François Crémieux, directeur de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), qui ne souhaitent pas prolonger son mandat à l’IHU. Ce dernier a été la cible d’inscriptions hostiles samedi dernier sur un bâtiment qui s’est avéré être le domicile d’un homonyme, et devant lequel est passé un cortège d’opposants au pass sanitaire.

Protéger l’IHU

Dans une vidéo publiée sur YouTube le 7 septembre et intitulée «L’IHU parle toujours», l’infectiologue affiche une certaine inquiétude quant à l’avenir de l’institut.
«Il faut être lucide sur l’IHU, il faut éviter toutes les mesures qui remettraient en cause le fonctionnement de cet instrument qui est le bijou de cette ville et de ce pays en termes de maladies infectieuses», plaide-t-il.
Il appelle ainsi à «ne pas être destructeur quand quelque chose marche aussi bien que ça […]. Il faut faire attention, il faut le protéger, il faut faire en sorte que ça continue à marcher». «Il ne faut pas faire le malin quand on a de nouvelles responsabilités en disant "vous allez voir, je vais tout régler, je vais les mettre au pas"», ajoute-t-il dans une allusion à peine voilée au nouveau directeur général de l’AP-HM, arrivé en juin.
Deux semaines plus tôt, Didier Raoult avait accusé ce même responsable d’avoir été placé là «pour faire le ménage», et qu’il faisait «partie des objets dont il voudrait faire le ménage».
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала