Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Marine Le Pen sème le trouble avec son logo pour la présidentielle

© AFP 2021 Yann CoatsaliouMarine Le Pen
Marine Le Pen - Sputnik France, 1920, 13.09.2021
S'abonner
Le logo de Marine Le Pen pour 2022 a suscité l’incompréhension, voire la raillerie de certains internautes, qui y ont vu une référence à Netflix. Un clin d’œil déjà tenté du côté des équipes d’Emmanuel Macron.
À sept mois de l'élection présidentielle, les stratégies de communication des principaux candidats commencent à se dessiner. Mais à peine lancée, la campagne de Marine Le Pen connaît déjà un petit couac. Alors qu’elle vient de lâcher les rênes de son parti à Jordan Bardella, l’ancienne présidente du RN a en effet semé la confusion avec son logo «M la France», censé la porter à la fonction suprême.
Certains internautes ont en effet émis des doutes sur la typographie utilisée, qui rappelle celle de la plateforme Netflix.
Beaucoup se sont demandé si le clin d’œil était assumé où s’il s’agissait d’un cas de plagiat. Contactée par BFM TV, la plateforme de streaming assure ne pas avoir été mise au courant. Aucune réclamation n’a cependant été formulée, a précisé Netflix France à la chaîne d’information.
Les réactions mitigées des internautes ont pourtant dû faire cogiter les équipes de Marine Le Pen, puisque la vidéo de présentation a été retirée des réseaux sociaux pendant quelques heures, comme le rapporte le journaliste Nils Wilcke.

Même référence chez Macron

L’univers Netflix semble aussi résonner du côté des soutiens de l’actuel chef de l’État. Début septembre, le mouvement des Jeunes avec Macron avait ainsi réalisé une affiche reprenant les codes de la plateforme, cette fois-ci plus explicitement.
Le Président y apparaissait en héros de série, au-dessus d’un slogan proclamant «Vivement qu’on signe pour cinq saisons de plus».
50.000 exemplaires de cette affiche sont censés être placardés dans 80 villes de France. Une initiative qui a elle aussi suscité quelques critiques, le conseiller régional Philippe Vardon (RN) moquant notamment son côté «lugubre» auprès du Monde.
Que ce soit pour Macron ou pour Marine Le Pen, les détournements n’ont en tout cas pas tardé à fleurir sur Internet. Certains internautes ont fait jouer au Président le rôle de grand méchant dans une série à succès.
Quand d’autres ont conseillé aux équipes de Marine Le Pen d’aller puiser leur inspiration du côté de McDonald's ou d’Amazon.
 
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала