Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une vingtaine d’individus empêchent une interpellation en agressant la police, près de Lyon

© Sputnik . Oxana BobrovitchPolice nationale
Police nationale - Sputnik France, 1920, 13.09.2021
S'abonner
Un suspect a pu échapper à la police qui cherchait à l’arrêter grâce au soutien d’une vingtaine d’individus, dans le Rhône. Les agents ont essuyé une pluie de projectiles et ont recouru à du gaz lacrymogène.
Alors que Gérald Darmanin s’est récemment ému de chants anti-police entonnés à la Fête de l’Humanité, sur le terrain les agents continuent d’être la cible d’agressions en tous genres. Un nouveau fait divers est ainsi survenu à Saint-Fons (Rhône), qui vient illustrer la difficulté qu’ont parfois les forces de l’ordre à exercer leur métier.
Plusieurs fonctionnaires de la police nationale ont en effet été pris à partie au cours d’une interpellation dans cette commune de la banlieue lyonnaise, rapporte Actu 17. Les agents avaient été appelés suite à des dégradations des locaux de leurs collègues  municipaux. Des pierres avaient été lancées sur la façade et plusieurs véhicules avaient été détériorés. Sur place, les forces de l’ordre ont tenté d’appréhender un homme, mais celui-ci s’est mis à crier pour rameuter le voisinage.
Fusil d'assaut AK-47 (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 05.09.2021
La police interpelle un fiché S soupçonné d'avoir commandé une Kalachnikov et des munitions sur le Darknet
Une vingtaine d’individus ont alors encerclé les policiers et leur ont envoyé des projectiles. Leur intervention a été un succès puisque le suspect à moitié menotté a pu s’enfuir.
Les agents ont dispersé l’attroupement à l’aide de grenades lacrymogènes. Trois d’entre eux ont été légèrement blessés pendant l’altercation.
Deux personnes ont été interpellées pour violences volontaires aggravées tandis qu’un mineur s’est plus tard rendu de lui-même au commissariat. Tous ont été placés en garde à vue. Une enquête a été ouverte.

Interpellations difficiles

Ces scènes d’hostilité aux forces de l’ordre lors d’interpellations semblent se multiplier. Un fait similaire s’était déjà déroulé à Marseille le 6 septembre dernier. Après une descente de police sur un point de deal, quinze personnes avaient harcelé la maréchaussée pour permettre à un dealer sur le point d’être appréhendé de s’échapper.
Les nuits d’émeutes qui ont récemment secoué Corbeil-Essonnes ont aussi eu pour élément déclencheur une arrestation tendue. Une mère a en effet essayé de s’interposer lors de l’interpellation de son fils, soupçonné d’avoir participé à un rodéo urbain. Elle a été gazée par un agent. Les images diffusées sur les réseaux sociaux ont mis le feu à la banlieue, notamment au quartier des Tarterêts.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала