Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Bill Gates explique comment le monde pourrait se préparer pour de futures pandémies

© AP Photo / Elaine ThompsonBill Gates
Bill Gates - Sputnik France, 1920, 15.09.2021
S'abonner
Jugeant que les gouvernements ne font pas assez pour se préparer à de futures pandémies, Bill Gates a fait part de sa solution au problème. Selon lui, il ne faut que des usines capables de faire assez de vaccins «pour le monde entier en 100 jours».
La Fondation Bill-et-Melinda-Gates a demandé dans un rapport publié lundi aux nations d'investir davantage dans les systèmes de santé, y compris la capacité à fabriquer des vaccins. Bill Gates a averti il y a six ans d’une potentielle menace des pandémies. Maintenant, il estime que les autorités ne font pas assez pour se préparer pour la prochaine.
«Je suis un peu inquiet que l'attention portée à la préparation à une pandémie soit plus faible que je ne l'aurais prévu», raconte-t-il dans une interview accordée au Wall Street Journal.
Bill Gates a dit qu'une bonne préparation, d’après lui, incluait la capacité à faire un vaccin en 100 jours et à en fabriquer suffisamment pour le monde entier dans les 100 jours suivants.
«La seule vraie solution à ce problème est d'avoir des usines qui peuvent faire assez pour le monde entier en 100 jours. Et c'est faisable», a lancé Bill Gates.
Les outils pour mettre fin à la pandémie sont en grande partie les mêmes que ceux utilisés pour lutter contre d'autres maladies infectieuses, a mis en valeur le rapport de sa Fondation, dont le dépistage généralisé, le traitement et l’immunisation.

Les conclusions du rapport

Le co-fondateur de Microsoft a déclaré qu'il était aussi engagé que jamais dans son travail avec la Fondation en raison de la pandémie et d'autres défis pressants, dont le problème des changements climatiques.
La pandémie a mis encore 31,3 millions de personnes de plus en 2020 dans l'extrême pauvreté, selon le rapport. Les femmes devraient occuper 13 millions d'emplois de moins cette année qu'en 2019, avant le début de la pandémie, tandis que l'emploi des hommes devrait retrouver largement les taux d’avant-pandémie, indique le document.
La pandémie n'a pas endommagé l'économie mondiale où certaines mesures de développement aussi gravement que prévu par la Fondation.
«Ce n'était pas le pire des cas, mais c'est quand même un recul énorme», estime Bill Gates.
Alors que les données du rapport montrent que le pourcentage de la population mondiale vivant dans l'extrême pauvreté diminuera probablement cette année par rapport à 2020, le co-fondateur de Microsoft et directeur de la Fondation s'est dit préoccupé par le fait que la reprise économique soit inégale dans le monde entier.
Notamment, les niveaux de revenu par habitant devraient revenir à des niveaux d’avant-pandémie dans 90% des pays avancés d'ici 2022, mais seulement dans un tiers des pays à revenu faible ou intermédiaire. Près de 700 millions de personnes devraient rester dans l'extrême pauvreté en 2030, conclut le rapport.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала