Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Biden oublie le nom du Premier ministre australien au moment de le remercier – vidéo

© AFP 2021 Drew Angerer / Getty ImagesJoe Biden
Joe Biden  - Sputnik France, 1920, 16.09.2021
S'abonner
L’annonce ce mercredi 15 septembre d’un partenariat de sécurité dans la zone indopacifique entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie conduisant à la rupture du contrat de fourniture de sous-marins français a été ponctuée d’une nouvelle bévue de Joe Biden. Il a en effet oublié le nom du Premier ministre australien.
Joe Biden s’est emmêlé les pinceaux lors d’une conférence vidéo tenue pour annoncer la création de l’AUKUS, partenariat tripartite de Washington, Londres et Canberra dans le domaine de la sécurité et de la défense.
Lors de l'annonce officielle, le Président américain s'est d’abord tourné vers le Premier ministre britannique afin de lui témoigner sa gratitude pour cette nouvelle phase de coopération.
«Merci, Boris», a-t-il dit.
Puis il a regardé vers un autre écran pour s’adresser au Premier ministre australien et a semblé avoir du mal à se rappeler son nom, Scott Morrison.
«Je tiens à remercier ce gars là-bas en dessous. Merci beaucoup mon pote. J’apprécie, monsieur le Premier ministre», a-t-il lancé.
Suite à l’annonce de ce partenariat tripartite l'Australie a rompu un gigantesque contrat passé auprès de la France pour la livraison de sous-marins conventionnels, provoquant la colère de Paris.

Une machine à gaffes

Ce lapsus n’est pas le premier commis par Joe Biden, surnommé la «machine à gaffes». En juin, il avait confondu à trois reprises la Syrie et la Libye dans une même conférence de presse lors du sommet du G7.
En avril, il avait nommé Vladimir Poutine «Président Cloutine» en évoquant de nouvelles sanctions américaines contre la Russie.
En mars, il avait pour la deuxième fois qualifié de Présidente sa vice-Présidente Kamala Harris, comme en décembre dernier.
Toujours en mars, Joe Biden avait également donné l’impression de souffrir de problèmes de mémoire: il avait eu du mal à se remémorer du nom du chef du Pentagone, Lloyd Austin.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала