Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Микрофон - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Opinion

Quand les forces spéciales US évincent la CIA dans les opérations clandestines

© AFP 2021 DELIL SOULEIMAN Forces spéciales américaines
 Forces spéciales américaines - Sputnik France, 1920, 16.09.2021
S'abonner
La CIA dépassée dans la lutte antiterroriste? Selon Éric Dénécé, co-auteur de «La nouvelle guerre secrète» (Éd. Mareuil), les forces spéciales du Pentagone sont devenues l’arme principale de la lutte clandestine contre Daech* et Al-Qaida*. Entretien.
Sur le terrain, les espions ont troqué leurs gadgets pour des fusils d’assaut.
«On est obligé aujourd’hui de faire appel à des hommes qui savent se battre, qui maîtrisent les techniques de combat urbain et toutes les armes, parce qu’on va les infiltrer dans des zones extrêmement dangereuses», souligne Éric Dénécé.
Durant la Guerre froide, le péril était tout autre. Les agences comme la CIA ou encore le MI6 opéraient souvent «contre des administrations, contre des cercles de pouvoir», considère le directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Un combat désormais obsolète? Les officiers de ces services ne sont «pas formés à cette nouvelle forme de guerre clandestine».
Lignes rouges –Jean-Baptiste Mendes reçoit Éric Dénécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R), co-auteur de «La nouvelle guerre secrète» (Mareuil Éditions).

La révolution de la remilitarisation

L’ancien analyste du SGDN (Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale) est catégorique. Vingt années de guerre contre le terrorisme ont radicalement modifié la structure des services secrets américains au profit du Pentagone. Sont maintenant «essentiellement» recrutés «des hommes issus des forces spéciales, habitués à opérer dans des situations de tension extrême, maîtrisant le combat individuel.» Le JSOC (Joint Special Operations Command), responsable des forces spéciales américaines et sous l’autorité de la Maison-Blanche, aurait donc pris le dessus sur Langley depuis 2001. Son opération la plus retentissante? «Trident de Neptune» ou l’élimination de Ben Laden en mai 2011 au Pakistan. Pour l’heure, en France, le Commandement des opérations spéciales (COS) mène des opérations non-conventionnelles sans être clandestines. Pour l’heure.
Éric Dénécé vient de publier La nouvelle guerre secrète (Mareuil Editions).
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала