Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Chancelière sortante et couple franco-allemand: «Madame Merkel a laissé Macron sous la pluie»

© Sputnik . Alexeï Vetsvitsky / Aller dans la banque de photosAngela Merkel
Angela Merkel  - Sputnik France, 1920, 17.09.2021
S'abonner
Une politique migratoire controversée, une transition énergétique osée. Karin Kneissl, ancienne ministre autrichienne des Affaires étrangères, tire le bilan d’Angela Merkel pour Le Désordre mondial.
La chancelière allemande est en fonction depuis novembre 2005, soit près de 16 ans d’exercice ininterrompu du pouvoir.
Mais comme Angela Merkel ne se représente pas aux élections fédérales du 26 septembre, cette période record de longévité politique est sur le point de s’achever.
«Elle a changé le visage de l’Allemagne mais son héritage est un peu maigre. Elle a eu le privilège d’hériter d’une Allemagne assez solide sur le plan économique. Elle a profité des réformes de l’ancien chancelier Schröder et elle ne laisse pas grand-chose», analyse au micro de Sputnik l’ex-ministre autrichienne des AE Karin Kneissl.
La dernière étape de sa succession risque d’être serrée. Dans les sondages, Armin Laschet, son remplaçant à la tête de la CDU, le parti conservateur, talonne Olaf Scholz, son opposant de la CSU de centre gauche. Que pourrait signifier le résultat du scrutin pour l’avenir du pays, celui de l’Europe et de la relation franco-allemande? 
Reichstag - Sputnik France, 1920, 12.09.2021
Les prétendants à la succession de Merkel s'affrontent à la télévision
Pour l’ancienne diplomate, les relations d’Angela Merkel avec la France variaient selon le Président:
«Il y a toujours eu une volonté française de mettre un tampon français sur le projet européen. Il y a trois ans, le Président Macron a tenu son discours à la Sorbonne pour développer ce projet. Angela Merkel n’y a jamais répondu, Berlin ne voulait pas de grand projet. Madame Merkel a laissé Macron sous la pluie.»
Si on reprend les 16 années de la chancellerie Merkel, quels thèmes marqueront le bilan de la chancelière? Karin Kneissl considère qu’il n’y pas eu de sujet phare mais seulement des actes «de circonstance»:
«Deux sujets émergent. Tout d’abord sa fameuse phrase "On peut le faire" en 2015, lorsqu’elle a déclaré que l’Allemagne ouvrait sa porte à tous les réfugiés de Syrie et d’Afghanistan –et que beaucoup de gens qui n’étaient ni Syriens ni Afghans sont ainsi arrivés dans le pays. L’autre sujet qui restera davantage gravé dans l’histoire, c’est la transition énergétique. En mars 2011, le lendemain du désastre nucléaire au Japon, à trois jours d’une élection, Merkel avait dit sur l’instant qu’on allait sortir du nucléaire tout de suite, maintenant. C’était une décision très isolée, elle n’avait contacté ni Paris ni Bruxelles.»
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала