Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Près de 40% des Français estiment vivre moins bien qu’il y a 10 ans

© AFP 2021 ALAIN JOCARDUne rue à Paris, le 20 mars 2020
Une rue à Paris, le 20 mars 2020 - Sputnik France, 1920, 17.09.2021
S'abonner
Les Français affirment avoir besoin de 467 euros supplémentaires par mois afin de ne pas devoir se soucier de leur budget, témoigne un sondage réalisé par CSA et dévoilé par Le Parisien.
Malgré un contexte de rebond économique, environ 40% des Français estiment vivre moins bien qu’il y a 10 ans, selon le baromètre du pouvoir d’achat Cofidis, réalisé par l’institut CSA et publié par Le Parisien.
Après 18 mois marqués par la crise du Covid, les Français indiquent avoir le sentiment que «tout augmente», explique le quotidien régional. Ainsi, 72% d’entre eux déplorent la hausse des prix de l’énergie et 70% ceux de l’alimentation (56% pour la santé et les assurances et 51% pour l’immobilier et les loyers).
Les sondés estiment d’ailleurs avoir besoin de 467 euros mensuels supplémentaires pour vivre sans se soucier de leur budget, soit 40 euros de plus qu’en 2019, avant le début de la crise sanitaire.

Une moitié des Français s’attendent à une reprise économique rapide

Les Français sont en effet 39% à se sentir affectés par la crise, soit une baisse de 6% par rapport au baromètre précédent. Dans le même temps, 49% d’entre eux (+23%) tablent sur une reprise rapide de l’économie et 61% déclarent avoir des projets importants pour l’année.
À la question de savoir quelle est la mesure phare ayant eu un impact positif sur leur pouvoir d’achat ces dernières années, 33% des personnes interrogées ont évoqué la suppression de la taxe d’habitation.

Prévisions de croissance à la hausse

Plus tôt dans la semaine, la Banque de France (BDF) a relevé à la hausse sa prévision de croissance pour 2021, estimant que la deuxième économie de la zone euro était en mesure d’afficher une croissance de 6,3% cette année. En juin dernier, la BDF tablait sur une expansion de 5,8% de l’économie nationale.
L’inflation devrait quant à elle atteindre une moyenne de 1,8% en 2021 en France avant de ralentir à 1,4% l’année prochaine et à 1,3% en 2023, indique la BDF. Le taux de chômage est quant à lui anticipé autour de 8,1% à 8,2% de 2021 à 2023.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала